mardi , 31 janvier 2023

Semaine de la Laïcité à Toulouse

Autour de la Journée nationale de la laïcité du 9 décembre, et en écho à la Journée internationale de lutte contre le fascisme et l’antisémitisme du 9 novembre, la Mairie de Toulouse organise, accueille et propose divers événements.

A l’occasion du mois d’anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Églises et de l’État, fondatrice du principe de laïcité, la Mairie de Toulouse propose des évènements gratuits dans les différents quartiers de Toulouse. Cette année, l’accent est mis sur la lutte contre l’antisémitisme.

La Mairie de Toulouse est engagée depuis plusieurs années dans la défense de la laïcité, notamment avec Toulouse Fraternité – Conseil de la laïcité et l’Espace Diversités Laïcité. Dès l’école primaire, les enfants sont sensibilisés sur la question de la laïcité avec des visites guidées, ateliers, spectacles…

Le vendredi 9 décembre, Journée nationale de la laïcité, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole, inaugurera en matinée un ensemble d’initiatives dans l’enceinte de l’école élémentaire Patte d’Oie, dont l’ouverture de l’exposition « Le livre géant de la Laïcité ». Pensée, écrite et illustrée pour être accessible aux enfants comme aux adultes, elle aborde ce sujet sans tabou, de façon claire, précise et documentée, tout en conservant une dimension ludique. Elle sera ouverte au public dans la salle polyvalente devant l’école élémentaire de Patte d’Oie, rue du Tchad.

Du 12 au 23 décembre, l’Espace Diversités Laïcité accueille l’exposition Simone Veil, un destin // 1927-2017, réalisée par le Mémorial de la Shoah. À partir de documents d’archives, elle retrace le parcours de Simone Veil durant sa jeunesse et sa déportation et éclaire les combats menés après-guerre. Du 5 au 9 décembre, le service pédagogique du Mémorial de la Shoah proposera des médiations gratuites de l’exposition pour les classes de CM2. Des médiations seront également organisées, en amont, au sein de l’école Simone Veil auprès des élèves de ces mêmes classes.

Mercredi 7 décembre à 19h, l’Espace accueille la pièce de théâtre « Des feux dans ces mots », proposée par la Compagnie « L’Affabulerie », dans le cadre d’un projet piloté par l’association Les Militants des savoirs. C’est un chantier scientifique et artistique conduit depuis 2019 auprès des victimes, témoins et habitants de la rue Dalou où est située l’école Ozar Hatorah, devenue Or Thorah. Le travail a consisté à recueillir la mémoire des victimes de l’attentat de 2012 afin d’aider à la résilience sociale des évènements traumatiques. « Des feux dans ces mots » se veut un dispositif artistique et pédagogique souhaitant lutter, par la culture, contre l’antisémitisme.