dimanche , 26 mai 2019
Accueil || Articles || autres || Les Toulousains fortement mobilisés pour Toulouse + Verte

Les Toulousains fortement mobilisés pour Toulouse + Verte

Durant trois jours, associations, entreprises et habitants se sont succédé au Forum Toulouse + Verte. Autour d’une vingtaine de stands et d’une agora qui n’a pas désempli, les débats et les présentations ont permis à plus de 7 000 Toulousains de redécouvrir la richesse de leur patrimoine naturel, et d’exprimer leurs propositions.

Les contributions du Forum seront analysées dans les prochaines semaines, et donneront lieu à plusieurs groupes de travail thématiques qui rassembleront entreprises, associations, citoyens et professionnels de l’acte de construire Les commissions de quartier seront également mises à contribution, pour identifier les besoins de végétalisation quartier par quartier.

Le Maire de Toulouse a également pris acte des débats en annonçant d’ores et déjà plusieurs intentions :

  • Objectif 100 000 arbres : d’ici 2030, la Mairie de Toulouse se donne l’objectif de planter 100 000 arbres sur son territoire, afin d’œuvrer pour la qualité de l’air, la réduction des îlots de chaleur et la biodiversité.
  • L’opération des Fleurs sur mon Mur va devenir un véritable permis de végétaliser. Les associations de quartier pourront se proposer d’entretenir des carrés végétalisés sur les espaces publics, et non plus seulement en pied de porte, si les caractéristiques de la zone le permettent.
  • Le PLUi-H, dont l’adoption sera proposée au Conseil de la Métropole du 11 avril, marque des progrès décisifs pour la protection des espaces verts. Jean-Luc Moudenc souhaite aller plus loin et proposera que, en concertation avec les professionnels de l’acte de construire, les règles d’urbanisme prévoient encore plus d’espaces de pleine terre et de surfaces éco-aménageables.
  • Des travaux partenariaux avec Météo France et avec la Banque des Territoires visent actuellement à mieux identifier les îlots de chaleur urbains. A Toulouse, des groupes de travail seront mis en place pour identifier quelles réponses apporter, et concentrer les efforts de végétalisation sur ces zones. Les Maires de quartier concernés impliqueront les habitants dans ces réflexions.
  • La Collectivité va accentuer son soutien aux associations, forces vives du Forum. Le 15 avril, un appel à projets citoyens innovants sera lancé dans le cadre du programme Smart City, pour doter de 8 000 € un projet associatif portant sur la nature en ville. Le prix sera financé par GA Smart Buildings et la Banque des Territoires. Au mois de mai, la Métropole lancera également un appel à projets spécial doté de 40 000 euros, visant à soutenir des projets associatifs de sensibilisation à la nature en ville.
  • Les Toulousains seront mieux sensibilisés à la transition écologique. Le WWF développera une version toulousaine de son appli citoyenne WAG en partenariat avec la Métropole, pour proposer des informations et des défis écologiques personnalisés pour les habitants. La Mairie éditera, à l’automne, un support de pédagogie simple à destination de tous les Toulousains pour leur rappeler les bonnes pratiques du quotidien en tant que consommateur et habitant urbain.
  • Les touristes seront également sensibilisés : la biodiversité toulousaine sera valorisée dans les itinéraires touristiques.
  • L’effort de mobilisation des entreprises et de la société civile ne va pas se tarir. La Collectivité va engager le dialogue avec les professionnels de l’acte de construire, les représentants des propriétaires et des entreprises, pour leur proposer de collaborer avec la Collectivité afin d’accorder plus de place à la nature en ville dans leurs activités.
  • Un conseil scientifique de la nature en ville est en cours de constitution, pour que l’action municipale soit accompagnée par l’expertise en écologie et en sciences humaines développée dans les institutions toulousaines et françaises.
  • Inscrire Toulouse dans la labellisation « Territoire engagé pour la biodiversité » impulsée par le ministère de la Transition écologique et solidaire et qui vise à promouvoir à l’échelle du territoire des actions exemplaires en faveur de la reconquête de la biodiversité.

Jean-Luc Moudenc a donné rendez-vous au Village du Climat, le 26 mai, pour un point d’étape sur cette démarche.