lundi , 3 août 2020

TFC : Retour sur la conférence de presse de Patrice Garande !

Ce mardi 28 juillet, Patrice Garande, nouvel entraineur du TFC, a été présenté par son président à la presse. Le coach des violets a affirmé son ambition d’un retour rapide en Ligue 1.

« Il m’a dit si je viens c’est pour remonter » annonce Damien Comolli, président du TFC. Arrivé avant officialisation du rachat du club, Patrice Garande a enfilé le survêtement de coach toulousain. Entre les affres du maintien ou de la descente, et la vente du club, Patrice Garande a du travailler très tôt.  » Le début de quelque chose, officiellement. Même si pour le groupe ça a commencé depuis quelques semaines… la saison est lancée et on est à fond dans ce projet ! » explique le néo-toulousain.

Les deux hommes se sont donc entretenus avec la presse pour expliquer les choix et surtout évoquer les enjeux de la saison. Avant toute chose, le Président du TFC donne les raisons de son choix . «  Les raisons sont assez simple. D’abord, dans tous le processus d’entretien, il a prouvé qu’il était extrêmement déterminé. Qu’il a une motivation qui sors de l’ordinaire et que j’ai ressenti dans toutes les discussions que nous avons eues. Pour moi, c’est un élément très important ». Avant d’ajouter que c’est quelqu’un « d’ambitieux et qui avait vraiment envie de venir« .

Des visions proches

« Sa vision du jeu, sa vision de sa façon d’attaquer, de défendre, c’était très clair et très bien expliqué. ça retrouvait ce que nous recherchions. Cette clarté dans la manière qu’il veut jouer et qu’il veut faire évoluer le jeu, nous a séduit » termine le Président des violets. Une vision détaillée par le principal intéressé.  » J’aime bien attaquer, j’aime le vertical, quand il y a du rythme défendre en avançant. Il faut qu’on ait les attitudes qui correspondent à notre ambition. Chaque fois qu’on travaille, c’est dans notre tête. Notre objectif est d’être prêt le 22 août. « 

Le mental élément primordial. Dans son premier discours au joueur, Patrice Garande a expliqué aux joueurs que « La vérité vient du terrain », mais surtout que « Le stadium doit être un lieu de plaisir et pas de souffrance. Pour partir sur un nouvel objectif, il faut faire le deuil de ce qu’il s’est passé ». C’est donc par le jeu et l’envie que le nouveau coach veut faire revenir les toulousains au Stadium.

Et c’est aux supporteurs que le message suivant est adressé : « On ne peut pas faire sans eux. C’est à nous, joueurs, entraîneur, staff, d’aller les chercher, de leur proposer des choses, de les amener avec nous. Il faut qu’à chaque match qu’on joue, même quand on ne sera pas très bon, il faut qu’à ce moment là on ait une attitude et un bon comportement par rapport aux supporters. J’ai beaucoup de respect pour eux. Il faut que les supporters se reconnaissent dans la philosophie de jeu.  » Défi de taille qui passe par une belle préparation des joueurs.

L’entraîneur lance donc la saison de la remontée:  » Je considère que Toulouse est un club de Ligue 1 qui va jouer en Ligue 2. L’ambition est de placer le club dans le Top 10 français. Je ne vois pas ce qui peut empêcher le club de la 4e ville de France d’avoir ces ambitions ».

Pour cela, il pourra s’appuyer sur un bon effectif : « On travaille avec Damien (Comollli) pour avoir le meilleur groupe possible. Sur les joueurs que j’ai à ma disposition aujourd’hui, je suis très satisfait de leur investissement. Du premier jour au dernier entraînement ce matin, il y a une volonté qui se traduit par un comportement et une attitude ».

Prochain test pour les toulousains, vendredi à Saint Gaudens face au Pau FC, promu en Ligue 2 cette saison.