mercredi , 21 octobre 2020

Malgré la COVID-19, joli succès pour Toulouse Polars du Sud

La 12e édition de Toulouse Polars du Sud, festival international des littératures noires et policières, a rencontré un plein succès contre vents et COVID.

Quel meilleur témoignage de ce que Toulouse Polars du Sud s’impose comme un événement culturel, attendu et populaire, que le grand succès rencontré cette année malgré des conditions d’organisation exceptionnelles et un protocole sanitaire strict qui s’est imposé à tous.

Le public était au rendez-vous pour les dédicaces et les rencontres hors les murs en semaine et durant les tables rondes tout le week-end. Dans toute la région, 90 rencontres, débats, expositions, séances de cinéma et de théâtre,
lectures musicales et jeux ont conquis une large assistance. Plus de 350 personnes ont, cette année encore, concouru au Rallye-enquête dans les rues de Toulouse. Le Cluedo géant du Muséum affichait complet.

Ce moment privilégié a permis de larges échanges entre les lecteurs et leurs auteurs mais également entre auteurs.

Preuve qu’en ces temps difficiles, la culture autorise de fécondes et heureuses retrouvailles.

Les prix littéraires remis pendant le festival
Le prix Violeta Negra Occitanie qui met en lumière un roman noir ou policier traduit d’une langue du Sud a été attribué à Rosa Montero : Le Temps de la haine (Métailié), traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse.
Le prix des chroniqueurs de Toulouse Polars du Sud a été attribué à Noëlle Renaude : Les Abattus (Rivages)
Le prix de l’Embouchure, remis par l’Amicale de la police nationale, a été attribué à Patrick Nieto : Corrompu (Cairn)
Le prix de la Nouvelle Thierry Jonquet dont le thème était Treize à la douzaine Roch Pons

TOULOUSE POLARS DU SUD VOUS DONNE RENDEZ-VOUS DU 8 AU 10 OCTOBRE 2021 !