mercredi , 3 juillet 2024

Festival de la BD de Colomiers du 15 au 17 novembre 2024

Festival BD Colomiers
Un regard sur ce qui se trame aujourd’hui, 
sur ce qui se dessine demain !

2024 marquera la 41eme édition du festival de la BD de Colomiers avec, depuis 1984, beaucoup d’évolutions et d’enrichissements.

Depuis plus de 10 ans, le festival donne une visibilité à de jeunes auteur·rices et les accompagne sur le chemin de la professionnalisation.
Choisissant de réunir uniquement des éditeur·rices indépendant·es, il permet à
un public curieux de découvrir des ouvrages moins souvent mis en avant. Cette ligne artistique séduit un grand nombre de personnes, plus de 18 500 visiteur·euses se déplaçant chaque année sur le festival.

Découvreur de talent, le festival BD Colomiers remet le Prix Toute Première Fois, qui distingue un·e auteur·rice dont le premier livre de littérature dessinée a été édité dans l’année et est doté de 1 500 euros.

Le festival s’inscrit donc comme un événement à part, avec la volonté première de valoriser l’effervescence de la création en bande dessinée. Ce 21 juin 2024, il a d’ailleurs a été récompensé par la Sofia du Prix de l’Action littéraire, dans la catégorie « engagements » !

Nous avons le plaisir de vous dévoiler l’affiche de cette nouvelle édition, réalisée par la talentueuse Kristina Tzekova, ainsi que les premiers noms de la programmation !

En attendant, le festival vient d’être récompensé.

Un engagement remarqué puisque ce 21 juin 2024, le festival BD Colomiers s’est vu remettre le Prix de l’Action littéraire dans la catégorie engagements par la Sofia(1).

Un festival qui soutient les jeunes auteur·ices
Afin de mettre en lumière les prochains talents de la BD, le festival soutient les jeunes artistes à
travers sa programmation et son prix Toute Première Fois – doté de 1 500€ et décerné à un
premier ouvrage remarquable dans le cadre du festival. Cela passe également par une
rémunération juste des artistes pour leurs interventions et dédicaces tout au long du festival. A cela
vient s’ajouter un soutien à l’année avec une résidence d’artistes de 3 mois permettant aux
auteur·ices de s’investir pleinement dans l’écriture de leur première bande dessinée tout en
habitant le territoire columérin.

L’édition indépendante au cœur du festival
Avec une programmation remarquée et l’opération commerciale All You Need is Lire, le festival fait
le pari de réunir uniquement des éditeur·ices indépendant·es et d’ainsi faire découvrir au public des
ouvrages moins souvent mis en avant dans les médias ou les librairies généralistes. Il met
également en avant les ouvrages édités par de telles structures dans son podcast La Peau de
l’Ours·e, en s’invitant dans l’atelier d’artistes en cours de création de leur bande dessinée.

Écologie
Au fil des éditions, la transition écologique est devenue un enjeu central du festival. Que cela passe
par la valorisation des mobilités douces pour la venue de ses invité·es ou le choix de propositions
de restaurations végétales et locales, le festival BD Colomiers veut maîtriser au mieux son impact
environnemental, sociétal et culturel. Une attention particulière est également accordée à la
récupération de matériaux pour leur donner une seconde vie et à la pérennité des structures et
supports construits d’une édition sur l’autre.

L’éducation aux images et le développement de la créativité

L’éducation aux images et au médium de la bande dessinée est l’un des piliers du festival BD avec
les prix collégien et lycéen de la BD, menés depuis plusieurs années aux côtés du Rectorat de
l’académie de Toulouse. Le festival souhaite également donner le goût de la création aux jeunes

générations en proposant un concours jeunes et des ateliers, spectacles et rencontres destinés
aux jeunes publics et aux publics scolaires durant le festival.

Un festival éthique et accessible
Le festival BD Colomiers est avant tout une aventure humaine. Cet événement souhaite être
accessible à tous les publics indépendamment de leur catégorie sociale, genre ou âge ! Ainsi, une
attention particulière est accordée à l’égalité de genre dans la programmation du festival ainsi que
dans l’équipe organisatrice.

De plus, une politique tarifaire accessible permet de réduire les inégalités d’accès à la culture pour
les publics empêchés. (L’entrée au Hall Comminges, lieu phare du festival, est à 3€, avec de
nombreuses possibilités de gratuité, les spectacles sont, quant à eux, au tarif unique de 2€ et les
expositions sont toutes en accès libre.)

La création comme fil conducteur
La proposition toute entière du festival repose sur la création et les apports sociaux et artistiques
de cette dernière, faisant de cette notion le maître-mot de l’événement. Mais aussi des projets
parallèles à ce dernier, avec le podcast La Peau de l’Ours·e, qui va voir la bande dessinée en train
de se faire, et la résidence d’artiste où un·e jeune auteur·ice sera accompagné·e dans la réalisation
de son tout premier ouvrage.

(1) La Sofia est l’organisme agréé par le ministère de la Culture pour la gestion collective du droit de prêt en
bibliothèque, rémunération qui est répartie à parts égales entre les auteurs et leurs éditeurs.
https://www.la-sofia.org/la-sofia/

A voir aussi

Brass band de Toulouse

BRASS BAND DE TOULOUSE le 24 novembre au Bascala

Brass Band de Toulouse: Une explosion de cuivres et de percussions ! Plongez dans l’univers …