dimanche , 22 octobre 2017
Accueil || Articles || Concerts || Emile Parisien et Julien Touery ce mercredi 2 aout à Toulouse d’été !

Emile Parisien et Julien Touery ce mercredi 2 aout à Toulouse d’été !

Emile Parisien mit Band feat. Joachim Kuehn bei Palatiajazz am 09.07.2016 in Edenkoben Villa Ludwigshoehe
© Rinderspacher

Dans le cadre de Toulouse d’été, le public a rendez-vous avec le jazz d’Emile Parisien et Julien Touery au Jardin Raymond VI.

Pleine de vitalité, curieuse de tout et progressive, la scène française est une pierre angulaire du développement du jazz contemporain en Europe. C’est l’une de ses caractéristiques majeures, et Émile Parisien est l’un de ses protagonistes. Invité et soutenu régulièrement depuis la première année du festival, Émile est un visionnaire du jazz, un pied dans le passé et le regard tourné vers l’avenir.

Ses influences musicales prennent racine dans la tradition presque folklorique de son pays d’origine, à laquelle s’ajoute un travail de composition que l’on retrouve dans la musique contemporaine et une abstraction mélodique et harmonique propre au free jazz. Une musique passionnée aux nombreuses facettes, à la fois provocante et anarchique, mais aussi entraînante et swingante.

Depuis plus d’une décennie, Émile Parisien tourne à travers le monde avec son quartet avec Julien Touéry. Il était grand temps pour un hiatus, avec une nouvelle formation : Émile et Julien s’associent une nouvelle fois pour partager leurs univers emprunt de nouvelles compositions, piochant dans toutes les influences qui les ont traversées depuis toutes ces années.

Ils s’entourent pour l’occasion d’une rythmique de choc, à savoir le guitariste ambitieux Manu Codjia, le bassiste Simon Tailleu et le batteur portugais Mario Costa. Improvisations libres, exécutées avec une énergie folle, passant à travers des paysages sonores profonds, ponctués par des explosions féroces, le tout avec esprit et élégance : un nouveau groupe est né.

EMILE PARISIEN – JULIEN TOUERY « UNIT »
2 août à 21h30 Jardin Raymond VI Jazz
Repli, en cas d’intempéries, à la Halle aux Grains