jeudi , 6 mai 2021

Cette semaine, La Cinémathèque de Toulouse vous invite dans une salle de cinéma !

Pour les recommandations de la semaine, la Cinémathèque de Toulouse s’intéresse à la salle de cinéma, un lieu magnifique fermé depuis trop longtemps !

Dans les années 1980, on la croyait menacée par la télévision et le magnétoscope ; aujourd’hui par les plateformes de streaming et la multiplication des écrans portatifs. Mais la salle de cinéma résiste ! Elle seule est à même de nous procurer une expérience collective et le plaisir sensoriel de la grande image. En attendant de la retrouver et de pouvoir enfin savourer un film sur grand écran, voici cinq contenus en ligne pour vous faire patienter…

Profusion de salles de cinéma à Toulouse

Le Gallia, le Plaza, le Gaumont-Palace, le Zig-Zag, les Variétés, les Trianon, les Nouveautés, le Wilson… Dans les années 1950, « les cinémas se touchaient presque les uns les autres ». Claude Guilhem, ancien journaliste toulousain, évoque aux côtés de Georges Azaïs, fils du peintre d’affiches de façade André Azaïs, les salles de cinéma toulousaines : la décoration, l’ambiance, le spectacle, et chacun de citer sa salle préférée, disparue aujourd’hui.

> https://vimeo.com/533489744

En kiosque : la vie secrète d’un grand cinéma

Palace, temple, cathédrale, écrin, les qualificatifs pour désigner les salles de cinéma ne manquent pas. Illustré de photos de grandes salles parisiennes – le Rex, le Paramount, l’Olympia – l’article de Pour vous compare la salle de cinéma à un paquebot. Les coulisses dévoilent 300 employés affairés, de la « coupole gigantesque » du huitième étage jusqu’au « quartier des machines » du troisième sous-sol, au service des 4 000 spectateurs que peut accueillir la salle. 

> https://bib-num.cinemathequetoulouse.fr/viewer/972/?offset=#page=8&viewer=picture&o=&n=0&q=

La culture cinématographique du mouvement ciné-club

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les ciné-clubs s’organisent autour d’un mouvement social et culturel sans précédent qui s’étend rapidement à toute la France et qui deviendra l’un des principaux lieux d’épanouissement de plusieurs générations de cinéphiles.

À l’occasion de la sortie de l’ouvrage La Culture cinématographique du mouvement ciné-club. Une histoire de cinéphilies (1944-1999) de Léo Souillés-Debats, la Cinémathèque de Toulouse proposait une rencontre avec l’auteur pour explorer les histoires de ces cinéphiles qui ont décidé de consacrer une partie de leur vie au cinéma.

Une journée en cabine de projection

Cette semaine, un roman-photo pour les plus jeunes qui lève le voile sur le voyage d’un film argentique jusqu’à la toile. De la bobine à la cabine, de la vérification à la projection, de l’engrenage au démarrage, du CLAC ! au Plop Plop Plop Plop, Bernard, projectionniste de la Cinémathèque, nous emmène dans sa salle de cinéma !

> http://pdf.lacinemathequedetoulouse.com/roman-photo-lettre-info-aec-bd.pdf

Les lieux du 7e Art

Le site salles-cinema.com est né de la passion de ses auteurs pour les lieux de magie que représentent les salles de cinéma. Articles, interviews, témoignages, ce site participatif invite à un voyage cinématographique à travers ces salles chargées d’histoire.

À découvrir également, le site Traversées urbaines de la Cinémathèque de Grenoble qui répertorie une collection de photos de façades de cinémas existants ou disparus à travers différentes villes du monde.