mercredi , 24 avril 2019
Accueil || Articles || Sports || Toulouse Olympique : Interview de Mark Kheirallah

Toulouse Olympique : Interview de Mark Kheirallah

 

Pour leur troisième rencontre à domicile, les Toulousains accueillent Lézignan ce samedi 17 novembre à 18 heures au Stade Arnauné, dans le cadre de la 7ème journée du championnat de France Elite 1.
 
Le jeune arrière (ou demi) australien, Mark KHEIRALLAH (22 ans), arrivé cette année au club, revient sur le début de saison du TO et sur la rencontre du week-end

Mark, comment as-tu découvert le rugby à XIII ?
M. KHEIRALLAH : Mon père, qui jouait au rugby à XIII, m’a transmis sa passion. J’ai tout de suite accroché.
 
Parle-nous de ton parcours.
 M. KHEIRALLAH : Jusqu’à l’âge de 18 ans je faisais partie de l’équipe de South Sydney dans la catégorie Juniors, avant d’intégrer les moins de 20 ans des Sydney Roosters. Etre joueur dans un squad de NRL reste une très grande expérience pour moi.

Toi qui as connu le plus haut niveau (la National Rugby League) avec les Sydney Roosters, que penses-tu pouvoir apporter au TO ?
M. KHEIRALLAH : J’aimerais apporter une certaine « structure ». Les joueurs ont beaucoup de talents qu’il faut exploiter. Mais nous devons jouer ensemble pour réussir et je pense pouvoir apporter ce lien.

Que peux-tu dire sur le début de saison qu’est en train d’effectuer le Toulouse Olympique ?
M. KHEIRALLAH : Nous ne jouons clairement pas à notre niveau. Nous faisons trop d’erreurs et cela nous coûte cher même si nous avons perdu les matchs sur des scores serrés. Mais, en tant que joueur, je vois les progrès de l’équipe au quotidien. Il faut maintenant concrétiser tout le travail fourni à l’entraînement lors des matchs.

A ton avis, quelles seront les clés pour remporter cette confrontation face à Lézignan ?
M. KHEIRALLAH : Mes coéquipiers m’ont parlé de cette équipe et elle a réalisé une très belle performance face à Pia le week-end dernier. Par conséquent, nous devrons élever notre niveau de jeu, éviter les fautes et jouer « simplement » au rugby comme nous savons le faire.