jeudi , 30 mai 2024

Top 14. Le défi du Stade Toulousain face au Racing 92 en demi-finale

Ce vendredi soir, à Anoeta, le Stade toulousain affrontera le Racing 92 pour une place au Stade de France. Leader et favoris, Toulouse doit se méfier des franciliens. L’autre demi-finale oppose La Rochelle à Bordeaux-Bègles.

C’est le grand jour. Le match d’une saison pour espérer revivre des émotions au Stade de France. Toute l’année, le Stade Toulousain a fait la course en tête au championnat. Mais, en Top 14, tout se joue au printemps lors des phases finales réservant souvent des surprises. Vendredi soir, Toulouse affrontera le Racing 92 (5e) tombeur du Stade Français à Jean Bouin le weekend dernier. 

Des chiffres, des chiffres

Avant une rencontre de cette importance, les regards se tournent vers les stats. Des stats permettant d’analyser une tendance. Bien entendu, en sport, aucune certitude, la vérité du terrain, tout ça, tout ça. Mais, revenons sur les 30 dernières confrontations directes entre les deux clubs. Toulouse compte 18 victoires et 12 défaites. Sous l’ère Mola, c’est un 8/11. 

La demi-finale verra s’affronter  la meilleure défense (le Stade Toulousain) et la meilleure attaque (le Racing 92) du championnat. En moyenne, Toulouse encaisse un essai toutes les 47 minutes quand les Racingmen en marquent un toutes les 26 minutes

A noter que la dernière confrontation en phase finale entre les deux clubs date de 2016 avec une élimination en barrage de Toulouse dans son antre d’Ernest Wallon. Le Racing sera champion de France face à Toulon deux semaines plus tard.

Enfin, la dernière date à Anoeta, face au Biarritz Olympique, avait vu la victoire des toulousains. 

Le Racing 92, un costume d’outsider

Le Racing 92 n’entend pas faire de la figuration. Si le favoris semble être le leader de la phase régulière de Top 14, les franciliens ont le goût de la victoire et ne feront pas de cadeau. Dans une entretien à l’AFP, Juan Imhoff annonce la couleur : « Le rugby est un sport énormément basé sur la confiance et nous étions confiants dans le sens où, malgré ces défaites, on savait que c’était possible. Une fois qu’on reprend confiance, l’équipe est totalement différente. Celle qu’on a vu avant et celle qu’on voit aujourd’hui n’ont rien à voir. Et pourtant, on a les mêmes joueurs, le même staff… Quand tout n’est pas parfait, c’est la capacité à se remettre en question et à retrouver une bonne dynamique qui fait le caractère d’un groupe. C’est pourquoi le Racing n’est pas une équipe facile à battre en phase finale. » 

Le Racing 92 a vécu une saison compliquée alternant le bon et le moins bon et une 5e place en Top 14 arrachée dans les dernières journées. Et, la demi finale n’a pas rassuré pour autant avec des problèmes en mêlée et surtout l’incapacité de tuer la rencontre à 15 contre 14 au bout de 5 minutes de jeu. 

Toulouse peut partir avec de la confiance au regard de la saison et du 2-0 en phase régulière face aux franciliens. Il faudra se méfier des états de forme de chacun, Toulouse est en manque de rythme avec une fin de saison légère alors que le Racing a du s’arracher tous les weekend. Quelle est la bonne méthode pour décrocher son billet pour le Stade de France ? Réponse ce vendredi soir à Anoeta !

A voir aussi

Ligue 1. Montpellier s’offre le derby occitan à Toulouse (1-2)

Une semaine après avoir validé son maintien, le TFC, maladroit,  est tombé sur sa pelouse …