lundi , 23 octobre 2017
Accueil || Articles || Sports || TO XIII vs Featherstone – Aux portes du Top 4

TO XIII vs Featherstone – Aux portes du Top 4

Malgré sa belle victoire face à Featherstone dans une ambiance bouillante – pimentée par plus de 300 supporters Anglais – samedi (22/07) au Stade Ernest Argelès, le Toulouse Olympique ne disputera pas la poule de montée en Super League, la faute à une prestation sans grande conviction de Hull KR à Halifax. Les Toulousains vont donc prendre part au ‘Championship Shield’.

Les Olympiens avaient pourtant fait le nécessaire en offrant un superbe match à leur public, avec à la clé un succès au bout du suspense à la faveur d’un essai de Kuni MINGA à une minute de la sirène (32-26). Las, cette quinzième victoire (en 23 matchs) dans ce rude « Championship » n’aura pas suffi.

Le TO prend le match par le bon bout
Les Toulousains débutent bien la rencontre, en s’appuyant sur leur défense, et parviennent à déflorer la marque par l’intermédiaire de Kuni MINGA, qui conclut sur son aile une belle attaque des siens. 6-0. Les Anglais profitent d’une pénalité pour investir le camp adverse et scorer par THACKERAY, mais les Olympiens répliquent avec 2 réalisations supplémentaires. Rhys CURRAN, bien servi par Anthony MARION, emporte 3 défenseurs, puis Bastien ADER, passeur sur le 1er essai, est cette fois-ci à la finition d’un nouveau mouvement d’envergure. 16-6.

Les Rovers ne font pas de la figuration
Bien que sans réel enjeu pour eux, les hommes du Yorkshire ne comptaient pas lâcher le match. Sur une nouvelle inspiration, THACKERAY envoie BRIGGS en terre promise. 16-12. Mark KHEIRALLAH redonne de l’air aux siens sur une attaque dans le petit côté, mais une faute Olympienne dans la foulée permet à TURNER de clore la marque du 1er acte. 20-18.
Au retour des vestiaires, le puissant WALTON trouve la faille pour donner l’avantage à Featherstone pour la première fois du match. 20-24.

Quel mental !
Les ‘Bleus et Blancs’ font alors le siège du camp adverse. Pendant un long moment, ils buttent sur la défense des visiteurs. A force de patience, ils trouvent une ouverture à 15 minutes du terme. Paul MARCON, bien décalé par Con MIKA, s’échappe en bout de ligne, retrouve intérieur Stan ROBIN qui sert son arrière pour la conclusion. 26-24. HARDMAN égalise sur pénalité et condamne les Français. Ces derniers font preuve d’abnégation et sur une des dernières actions de la partie, l’emportent grâce à un essai de Kuni MINGA mis sur orbite par une attaque de qualité. 32-26 score final.

Le calendrier de la suite de la compétition sera dévoilé mercredi prochain (26/07).