vendredi , 18 août 2017
Accueil || Articles || Sports || TO XIII vs Batley Bulldogs – Quels débuts des Toulousains !

TO XIII vs Batley Bulldogs – Quels débuts des Toulousains !

Le Toulouse Olympique n’a pas manqué son entrée en matière dans le Championship 2017 (2ème division professionnelle), avec une victoire convaincante face aux Batley Bulldogs (44 à 6) ce samedi (04/02) au Stade Ernest Argelès de Blagnac.

Après une entame à leur avantage, les Batley Bulldogs, 3èmes de la compétition l’an passé, ont été dépassés par la vitesse d’exécution des Toulousains. Ces derniers ont fourni une prestation de grande qualité et ravi leurs supporters grâce à un jeu spectaculaire. Au final, un net succès avec 9 essais à 1.

Les premières charges des joueurs de Batley montrent aux Toulousains, s’ils en doutaient encore, que le Championship est une compétition « musclée ». Les Anglais avancent et investissent le camp adverse. Même si la défense des locaux tient bon, LEAK profite d’une mésentente de l’arrière garde du TO à la réception d’une chandelle, pour ouvrir la marque. 0-6.

Le jeu « made in TO »
La réaction Olympienne est cinglante : 3 essais coup sur coup sans que les visiteurs ne puissent toucher le ballon. Gavin MARGUERITE, jeune pensionnaire du Centre de Formation (20 ans), est à la conclusion d’une attaque au large, bonifiée par une libération de balle de Sébastien PLANAS. Sur le renvoi, Johno FORD trompe son monde et sert Kuni MINGA pour une échappée de 50 mètres ; quelques tenus plus tard, Bastien ADER donne sa 1ère offrande en bout de ligne, pour le même MINGA. Sur une nouvelle attaque côté gauche Toulousain, Rhys CURRAN trouve un intervalle et après un relais de son centre, Kuni MINGA offre une conclusion acrobatique dont il a le secret. 14-6 au quart d’heure de jeu.

Les débats s’équilibrent et les hommes du Yorkshire tentent mais sont systématiquement stoppés par une défense locale intraitable. A la demi-heure, après un bon travail de fixation des avants, les trois-quarts font apprécier leur technique avec des passes « sur le pas » et Kuni MINGA inscrit sa 3ème réalisation sans opposition. 18-6 score à la pause. Lors du 2ème acte, la recette va être la même pour les Bleus et Blancs : défense de fer et attaque de feu. Ils vont inscrire 5 essais supplémentaires tout en résistant aux charges des Bulldogs. Justement, suite à un temps fort Anglais, le TO récupère la possession, remonte tout le terrain et Johno FORD s’engouffre dans une brèche avant de servir Tyla HEPI. 24-6. A l’heure de jeu, les coéquipiers du capitaine PLANAS aggravent le score par 2 fois : Rhys CURRAN fait parler sa puissance après un bon service d’Anthony MARION ; puis vient le chef d’œuvre du match, une action de 60 mètres avec du soutien permanent, 7 joueurs touchant le ballon et une conclusion de Clément BOYER après un numéro de Stanislas ROBIN. 34-6. Le sort de la rencontre est scellé mais les Français ne lâchent rien. Tony MAUREL est le plus prompt à aplatir un coup de pied rasant de Con MIKA. 38-6. Et surtout, sur l’ultime action du match, Johno FORD intercepte à quelques pas de son propre en-but, s’échappe puis sert Gavin MARGUERITE qui fait apprécier sa pointe de vitesse sur 60 mètres. 44-6 score final.

Il faut maintenant confirmer en déplacement Outre-Manche et ce dès dimanche prochain (12/02) face à Sheffield.

Photo : Gavin MARGUERITE a inscrit le premier et le dernier essai de son équipe – Crédit Bernard RIEU