lundi , 23 juillet 2018
Accueil || Articles || Concerts || Interview de David Fernandez, programmateur du Limoux Brass Festival !

Interview de David Fernandez, programmateur du Limoux Brass Festival !

Du 27 avril au 1er mai 2018, le Limoux Brass Festival fêtera son 10e anniversaire avec une programmation en conséquence. Rencontre avec David Fernandez, programmateur du Festival !

Pour célébrer cet événement, l’équipe de programmation a souhaité inviter des artistes qui ont marqué la décennie du Limoux Brass Festival, entourés de musiciens de réputation mondiale. 2018 sera donc un millésime exceptionnel réunissant une pléiade de stars du monde des cuivres. Le parrain de cette nouvelle édition sera Stéphane Labeyrie, célèbre tubiste français à la renommée internationale.

L’occasion, donc, pour nous, de faire un point sur cette 10e édition autant sur la programmation que sur les 10 premières années du Limoux Brass Festival. Rencontre avec le programmateur du Festival, David Fernandez !

C’est les 10 ans du Festival. Quel bilan tirez-vous de ces premières années ?
Le succès du Limoux Brass a dépassé nos espérances. Aujourd’hui, c’est un événement internationalement reconnu qui attire chaque année 20 000 festivaliers entre la salle Olympie et le village. En 2018, nous accueillerons 575 musiciens de 9 nationalités différentes. Cet événement créé pour les 120 ans de la Lyre (harmonie de Limoux que nous retrouverons le Mardi 1er mai sur scène) est aujourd’hui le plus grand festival de musique de cuivre à l’échelle européenne.

Quel a été votre meilleur souvenir ?
Incontestablement ce fut en 2009, lors de la découverte sur scène du Mnozil Brass. Nous étions surpris et stupéfaits par la virtuosité et le burlesque proposés par cet ensemble de 7 musiciens de Vienne (Autriche). Passant du classique à la musique contemporaine en un clin d’œil, ces artistes proposent un spectacle déjanté et de haute voltige pour le plus grand plaisir des grands ..et des petits.

D’ailleurs comment décrire le Limoux Brass Festival pour les gens qui ne connaissent pas le festival ?
Le Limoux Brass Festival est un manifestation dédiée aux instruments de la famille des cuivres, trompette, trombone, cors, tuba. Elle a pour objectif de faire découvrir au grand public tous les genres musicaux ou interviennent ces instruments: musique classique, baroque, jazz, Funk, musique actuelle et musique du monde.

Quelles sont les grandes nouveautés de cette éditons ? Les changements marquants ?
Cette année, le Festival investi l’Olympie et l’esplanade François Mitterrand pendant 5 jours entiers! Nous vous avons concocté une programmation spéciale anniversaire pour l’occasion. Nous avons réservé une place de choix à la jeunesse et notamment sur la scène du village avec pour la première fois sur les planches les Orchestres à l’école des écoles de Belveze et Jean Moulin à Limoux, l’orchestre du collège et un conte musical réunissant 300 enfants des écoles primaires du territoire. Cette manifestation, bâtie avec en nerf central des projets pédagogique, a pour objectif la découverte de la musique au plus grand nombre.

Qui dit anniversaire, dit forcément fête. Qu’avez vous prévu pour fêter les 10 ans ?
Nous avons choisi d’inviter à nouveau certains artistes qui ont marqué la décennie, en l’occurrence le Mnozil Brass cité plus haut, mais aussi Nicolas Gardel et son groupe HeadBangers qui connait un énorme succès depuis son passage à Marciac. Le dernier album à peine sorti vient d’être sacré « révélation Jazz » par Jazz magazine. Pour l’occasion, Nicolas sera acoompagné d’un big band entier et a souhaité inviter des jeunes stars européennes, le trompettiste italien Fabrizio Bosso, le saxophoniste Baptiste Herbin et Robinson Khoury au trombone. Eric Séva et son projet Nomade Sonore ouvriront la soirée.

Parlons de la programmation. Comment préparez-vous le choix des artistes par jour ? Quel est la ligne directrice de chaque soirée ?
Chaque année, nous rentrons en contact avec un soliste de notoriété internationale et nous travaillons ensemble sur la constitution d’une partie de la programmation ou l’artiste interviendra. Ensuite, nous complétons en étant vigilant sur la complémentarité des soirées. Ainsi, les thématiques abordées cette année dans l’Olympie sont virtuosité et burlesque, jazz contemporain, classique, jazz traditionnel et musique du répertoire des ensembles de cuivre. Pour les concerts du chapiteau à 23h, musique actuelle et musique du monde.

Vous prenez toujours autant de plaisir à faire la programmation d’année en année ?
C’est un travail de recherche considérable mais tellement enrichissant et enthousiasmant. Je découvre de nouveaux musiciens et projets chaque année.C’est ensuite un vrai bonheur de les rencontrer à Limoux et de les présenter à notre public. Les applaudissement chaleureux sont la meilleure des récompenses. Imaginez quelle peut être l’émotion d’un programmateur de recevoir par exemple cette année le 30 avril l’orchestre de Jazz le plus vieux au monde, le Légendary Count Basie Orchestra, et cela le jour de la journée mondiale du jazz.

Quelques mots sur le parrain Stéphane Labeyrie. Pourquoi ce choix ?
Stéphane est un musicien extraordinaire, soliste à l’opéra de Paris et professeur au Conservatoire National Supérieur de Lyon; Surnommé le « Pablo Casals »du Tuba par Michel Plasson, il enchaîne des tournées en France et à l’étranger. Sa gentillesse et sa disponibilité n’ont d’égal que son talent. Il sera présent sur scène pour les concerts des master class mais aussi le Dimanche 29 avril avec les Sacqueboutiers du Capitole et son quintet formé de solistes européens Brass United. Il interviendra également le Mardi 1er mai en compagnie de l’Ensemble Epsilon, de Michel Godard et John Sass, les deux autres sommités mondiales du Tuba. C’est la première fois que ces trois formidables interprètes seront réunis sur scène. Il reviendra ensuite clôturer cette édition avec la Lyre de Limoux.

Quels sont les artistes à voir absolument cette année ?
Réponse évidente..tous!…Impossible de faire un choix, il y en a pour tous les goûts et je vous invite vraiment à les découvrir sur notre site internet http://www.limouxbrass.fr puis en direct à Limoux.

L’artiste de l’édition 2018 le plus surprenant pour vous ? et Pourquoi ?
Assurément Michel Godard et son serpent. Michel fait renaître cet instrument ancien en l’intégrant dans des programmes contemporains.

En quelques mots, donnez envie au public toulousain de venir découvrir le festival ?
Située en plein cœur de l’Occitanie, dans une région viticole à mi-chemin entre Méditerranée et Pyrénées, au patrimoine historique riche de ses nombreux châteaux et aux paysages spectaculaires, Limoux rayonne par sa Blanquette et ses grands vins, son carnaval séculaire et son festival de cuivre. N’hésitez pas à venir découvrir à une heure à peine de Toulouse cette belle manifestation dans ce cadre authentique. A l’Olympie comme au village, le meilleur accueil vous sera réservé autour d’une bonne table en dégustant « la butinière », vin de la cave Anne de Joyeuse sacré meilleur Chardonnay du Monde.

 

Plus d’informations et réservations sur www.limouxbrass.fr