vendredi , 19 avril 2019
Accueil || Articles || Sports || Hockey : Fêtes sereines pour le TBHC

Hockey : Fêtes sereines pour le TBHC

 

Toulouse- Blagnac a su s'offrir pour Noël l'équipe d'Amnéville (3-1).
 
Mission accomplie. Dans la douleur certes, laborieusement, mais l'essentiel est là avec les deux points de la victoire sur des Galaxians d'Amnéville qui n'étaient pas venus pour faire de la figuration. Pourtant tout était bien mal parti pour les hommes de Bénoît Pourtanel, avec ce but encaissé en contre, qui plus est en supériorité numérique, à la sixième minute du match. Exactement l'erreur à éviter, le dur coup au moral qui écrase l'esprit des locaux et les fait douter sur leur capacité à rebondir. Ils dominent, mais chaque tentative Amnévilloise est dangereuse et demande un travail considérable pour repousser l'assaut. Il faudra attendre la fin de la première période pour qu'arrive enfin le but de l'égalisation, sous la palette d'Augustin Gillardin servi par Karl Fournier et Jimi Palanto.
 
Le deuxième tiers est celui où les Bélougas prendront enfin l'avantage, en tout début de période, grâce à Karl Fournier assisté de Jimi Palanto. Mais les Blagnaco Toulousains semblent fragiles, et surtout, infructueux face à la cage adverse; Il faut dire que le gardien lorrain,  Michal Stierankal,  signe un très grand match et repousse des dizaines de tirs, cadrés, avant de capituler pour la troisième et dernière fois, en toute fin de deuxième période, sur les coups de boutoir du trio infernal, Jimi Palanto assisté de Karl Fournier et Augustin Gillardin.
 
Avec deux buts d'avance, la consigne du coach Pourtanel est on ne peut plus clair: il faut gérer l'avance, jouer simple et éviter toute erreur qui pourrait se révéler fatale. Car Amnéville montre ses limites, complètement épuisée par l'accumulation de pénalités. Les Galaxians restent cependant dangereux, toujours à l’affût du départ en break, leur seule chance de réduire le score. Les Bélougas conservent la maîtrise du palet tout au long du tiers, bien qu'incapables de concrétiser leur domination face à la muraille adverse. Cette victoire ne sauve pas encore le TBHC de la relégation, mais elle permet au Club de démarrer 2013, et les matches retour, sur le bon pied, de conserver une maîtrise relative de son destin.
 
Après deux semaines de trève, l'année débutera par un déplacement vers Courbevoie, suivi du retour à la maison le 12 janvier face à Brest.