dimanche , 11 décembre 2016
Accueil || Articles || TO XIII vs Rochdale Hornets – Interview de Mark KHEIRALLAH

TO XIII vs Rochdale Hornets – Interview de Mark KHEIRALLAH

Ce samedi 20 août, le Toulouse Olympique reçoit son dauphin Rochdale Hornets à Blagnac. Rencontre, pour l'occasion, avec Mark Kheirallah.

Après un premier déplacement dans le Super 8 très bien négocié contre Doncaster (18-38), le Toulouse Olympique prépare son prochain match à domicile, et non des moindres, face aux Rochdale Hornets, deuxièmes du classement, ce samedi 20 août au Stade Ernest-Argelès de Blagnac. A cette occasion, l’arrière Olympien Mark KHEIRALLAH s’est confié sur son état de forme, celui de l’équipe, et sur ce choc décisif à venir.

D’abord, comment te sens-tu ?
Mark KHEIRALLAH: Personnellement, je me sens bien. Je suis heureux d’évoluer dans ce championnat avec l’équipe, les adversaires sont solides mais nous faisons le job, ce qui nous permet de jouer notre jeu et de prendre du plaisir. A ce stade de la compétition, je pense que ce sera difficile de nous stopper. Je suis assez confiant pour la suite car j’ai confiance en mon équipe et en notre travail.

Peux-tu revenir sur votre dernière victoire contre Doncaster qui a eu lieu ce week-end ?
Mark KHEIRALLAH: Nous savions que ce serait compliqué et qu’ils voudraient faire un résultat contre nous. Et ils ont montré de belles choses, j’ai trouvé qu’il y avait vraiment de bons joueurs, qui nous ont accrochés pendant 80 minutes. Ils se sont appuyés sur leur puissance et il a fallu s’employer pour les garder à distance jusqu’à la fin. Nous avons fait le travail.

 

Ce week-end, un autre gros choc attend le TO, cette fois-ci à domicile contre les Rochdale Hornets – comment se sent le groupe à l’approche de cette rencontre ?
Mark KHEIRALLAH: C’est un match que nous attendons tous avec impatience, et nous avons hâte d’y être. La première fois, nous n’avions pas fait le boulot jusqu’au bout, mais cette fois-ci, nous allons tout mettre en œuvre pour y parvenir. En cas de victoire, nous pouvons assurer la 1ère place du classement de ce Super 8, c’est donc un match crucial pour la suite de la compétition.

 

La préparation est-elle différente pour ce genre de match à enjeu ?
Mark KHEIRALLAH : Non. Comme d’habitude, les entraînements sont axés sur des petits détails qui peuvent faire tourner le match en notre faveur. Nous nous focalisons sur des erreurs qui ont pu nous coûter cher précédemment et sur les éléments dont nous ne sommes pas satisfaits, facilement rectifiables avec du travail. Quelque soit notre concurrent, nous voulons faire encore mieux que la fois précédente, et c’est d’autant plus vrai contre Rochdale. Nous voulons jouer au plus haut niveau, et pour cela, il faut parfois travailler et retravailler sur des choses basiques, mais fondamentales.

 

En cas de victoire, le TO décrocherait son ticket pour la finale à domicile. Quel est le sentiment de l’équipe face à cela ?
Mark KHEIRALLAH : Nous sommes tous très excités à l’idée de remporter ce match. Cela serait réellement une vraie chance pour l’équipe de pouvoir jouer une finale à domicile, et d’offrir ce spectacle à nos supporters. Evidemment, il y a un peu de pression mais nous faisons en sorte de la mettre de côté, ou de nous en servir pour avancer. Je pense que nous avons des joueurs très intelligents qui ne se laissent pas distraire, concentrés sur leurs objectifs. Certes, nous sommes une équipe jeune (NDLR : 23 ans de moyenne d’âge) mais nous avons aussi des joueurs avec beaucoup d’expérience qui en font profiter l’ensemble du groupe. Nous allons faire le boulot pour nous donner la chance d’atteindre le Championship.

 

Prêt donc pour la fin de la saison ?
Mark KHEIRALLAH : Oui. Après Rochdale, il nous restera trois matchs à jouer : deux déplacements consécutifs, à Londres chez les Skolars (26/08) puis à Hunslet (03/09), et un dernier match à domicile contre les Barrow Raiders (10/09), qui est l’équipe en forme du moment. Il va falloir que nous restions prudents même si nous sommes contents de voir que notre travail porte ses fruits. Nous avons hâte d’être à septembre pour voir si nous avons rempli le contrat et enfin prendre du repos (rires).