samedi , 22 juillet 2017
Accueil || Articles || Sports || TO XIII v London Broncos – Les Toulousains trop diminués

TO XIII v London Broncos – Les Toulousains trop diminués

Avec pas moins de 6 joueurs majeurs absents, le Toulouse Olympique était trop handicapé pour résister à une formation de Londres en pleine confiance et au complet. Sans être géniaux, les Londoniens ont proposé un jeu très structuré, s’appuyant notamment sur la puissance de leurs avants, pour s’imposer à Blagnac (16-36) et s’emparer de la 2ème place du classement. Du côté Olympien, les nombreuses absences ont pesé lourd, notamment dans l’organisation collective, une de leurs forces habituellement.

Lors du 1er quart d’heure, un bras de fer se met en place entre les 2 équipes. Malgré la chaleur, les contacts sont rudes et l’engagement total. Londres échoue proche de l’en-but adverse, avant que ce ne soit le tour des locaux de se casser les dents sur la défense Anglaise qui résiste à 3 chaines consécutives. Les Toulousains vont payer ce manque d’efficacité…

Des Broncos réalistes
Trop pénalisés, les Olympiens sont acculés dans leur camp et sont punis par deux essais d’ACKERS et de BARTHAU, profitant de l’avancée de leurs solides avants. 0-12. HARRISON au soutien d’un déboulé de DIXON dans son couloir, corse l’addition avant la pause. 0-16.
Au retour des vestiaires, le TO peine toujours à créer, puis à concrétiser ses occasions, alors que les visiteurs font preuve d’un grand réalisme. Et cela se complique pour les ‘Bleus et Blancs’ qui perdent sur blessure Greg WHITE et Anthony MARION sur carton jaune, pour, selon l’arbitre de touche, avoir eu l’intention de mordre son adversaire ! Résultat : 2 essais supplémentaires de WALKER et DIXON. 0-26.

La révolte Olympienne
Les protégés de Sylvain HOULES parviennent enfin à débloquer leur compteur par l’intermédiaire de Bastien CANET, suite à une belle libération d’Anthony MARION. 4-26. DIXON, puis PEWHAIRANGI, maintiennent le TO à distance mais les Français poussent jusqu’au bout. Kala LEHA aplatit un coup de pied rasant de Mourad KRIOUACHE et Bastien CANET conclut l’action du match, débutée dans les propres 20 mètres des Olympiens. 16-36. Dans les derniers instants de la rencontre, ces derniers continuent de pousser mais un nouveau coup dur vient les frapper, avec la sérieuse blessure de Kala LEHA, victime d’un plaquage dangereux non signalé… Score final : 16-36.

Rien n’est joué dans la course aux 4 places qualificatives et le TO doit repartir de l’avant dès dimanche prochain (25/06) chez les Dewsbury Rams.