lundi , 27 mars 2017
Accueil || Articles || Sports || Sheffield Eagles vs TO XIII – Les Anglais plus réalistes

Sheffield Eagles vs TO XIII – Les Anglais plus réalistes

Ce dimanche (12/02), le Toulouse Olympique s’incline en Angleterre face aux Sheffield Eagles sur le score de 32 à 14.

Dans des conditions difficiles (humide, proche de zéro degré et terrain en mauvaise condition), ne favorisant pas le jeu aéré, et sans 4 titulaires (FORD, KRIOUACHE, CANET et K. BENTLEY), les volontaires Toulousains ont manqué de réalisme pour contrer des Eagles boostés par le renfort de 3 solides avants de Super League (double licences avec Leigh).

’entame de match est Française. Le TO a la possession du ballon et met la pression sur la défense de Sheffield. Après quelques actions chaudes et un bon travail de leurs avants, les protégés de Sylvain HOULES trouvent la faille par Rhys CURRAN, proche de la ligne. 0-4.

La puissance des Anglais
Sur une pénalité concédée en attaque, la dynamique s’inverse et les Olympiens vont connaitre un passage à vide de près de 20 minutes. Les « Aigles » font parler la puissance de leurs avants, avec en tête les 3 joueurs des Leigh Centurions. C’est d’ailleurs l’un d’eux, BURR, qui débloque le compteur de Sheffield tout en force. 6-4. Deux autres essais et une pénalité viennent concrétiser le temps fort des locaux, avant la pause. 20-4.

Le TO domine… mais manque de réalisme
A la mi-temps, les coéquipiers de Sébastien PLANAS ne sont pas abattus, bien au contraire, et ils le montrent avec une grosse débauche d’énergie d’entrée de 2ème acte. Ils investissent le camp adverse et se voient refuser un essai de Rhys CURRAN, parfaitement valable. Dans la continuité, les hommes du Yorkshire prennent le large avec une nouvelle réalisation de YERE. 26-4. Les Olympiens ne se découragent pas et scorent par 2 fois, avec une belle attaque conclue par Bastien ADER, puis un coup de pied par-dessus la défense bien exploité par Stan ROBIN puis Kala LEHA lancé sur 30 mètres. 26-14. Les visiteurs y croient et bousculent leurs adversaires, mais n’ont pas le brin de réussite nécessaire pour faire basculer le match. Au contraire, CHISHOLM sur pénalité, puis LO en bout de ligne, tuent définitivement la rencontre. 32-14 score final.

Samedi prochain (18/02) à 18 heures, les Olympiens ont l’occasion de réagir avec la réception de Dewsbury.