mardi , 4 août 2020

Le Centre Portet en mode  » Street Art Galerie »

Le centre régional Portet a donné carte blanche à l’artiste Uncle Ben avec pour terrain d’expression le parvis du centre et son mobilier urbain. Cette démarche inédite vise à soutenir les artistes locaux tout en œuvrant pour le rayonnement de l’art sous toutes ses formes.

Avec plusieurs cordes à son arc, Uncle Ben a une irrépressible envie de partager sa passion créatrice. Autodidacte, Ben Leitz alias Uncle Ben, s’est essayé depuis son plus jeune âge à différentes disciplines, peinture, sérigraphie, graffitis, tatouages, en quête permanente de nouvelles expérimentations techniques et de nouveaux supports. Un artiste complet dont le travail et la recherche de nouveaux défis ont séduit le centre et mené à cette collaboration originale.

« En tant qu’acteur local, le centre a tissé des liens de proximité avec les habitants de son bassin d’implantation. Le centre, et la période de confinement l’a rappelé, joue un rôle sociétal, c’est un lieu de vie. En proposant ce projet à Uncle Ben, nous souhaitions l’accompagner dans sa trajectoire d’artiste tout en intégrant cette démarche dans un temps de découvertes destiné à nos visiteurs. Street art et shopping convergent ainsi autour d’un parcours créateur d’émotions et d’échanges. » souligne Audrey Delval, directrice du centre commercial régional Portet.

« Ce projet était motivant car innovant et en même temps clairement dans la tendance. C’est une utilisation de l’espace urbain intelligente et rigolote. Avec pour thème, l’art urbain, le détournement de mobilier urbain, graff, ce nouveau challenge touchait à tout ce que j’aime ! Il fallait pour cette réalisation quelque chose de ludique, visuellement sympa, en s’appuyant sur le mobilier existant. Avec le passage important sur le centre, le message devait être clair au premier coup d’œil et donc ne pas partir sur des dessins, des visuels trop compliqués ou trop graffiti. La réaction recherchée est l’étonnement, marquer les esprits et laisser une trace, un souvenir, un bon moment dans la tête des gens » explique Uncle Ben sur cette collaboration inédite.

Ce sont au total 15 œuvres qui ponctuent dorénavant le parvis du centre et sont autant de rencontres inattendues pour le visiteur.