samedi , 18 novembre 2017
Accueil || Articles || Théâtre || La Compagnie La Belle Equipe cette semaine au Grand Rond

La Compagnie La Belle Equipe cette semaine au Grand Rond

Du 5 au 16 septembre, la compagnie La Belle Equipe présente « 1936, la crosse en l’air » d’après un texte de Jacques Prévert au Théâtre du Grand Rond de Toulouse.

Après Nuit Blanche chez Francis il y a deux ans, quel plaisir d’accueillir de nouveau la Compagnie La Belle équipe pour démarrer cette nouvelle saison 2017-2018, qui plus est, avec ce texte de Jacques Prévert, véritable pamphlet contre les intolérances, les sectarismes, les guerres… Une ode à l’amour, à la rigolade portée par un Guillaume Destrem admirable. On vous le dit, ça, c’est du démarrage de saison !

Quand en 1936, Jacques Prévert écrit La Crosse en l’Air, la guerre civile fait rage en Espagne, et en France, des intellectuels se mobilisent contre Franco. Parmi eux, Prévert, Gide, Tzara, Nizan, Jouve, Aragon, Picasso, Malraux… Quelle brochette ! On retrouve, dans cette drôle et puissante attaque contre les dogmes et les respects aveugles, toute la verve, l’esprit frondeur et humoristique de Prévert, tous ses chevaux de bataille : l’anticléricalisme, l’antimilitarisme, ses injonctions à l’amour et à la franche rigolade.

Ce sera la première fois qu’un texte de Jacques Prévert sera porté sur la scène du Grand Rond et nous n’en sommes pas peu fier·e·s ! Prévert, dont on commémore les 40 ans de la mort (il aurait détesté cela), reste pour nous tous ce poète épris de liberté, d’amour, un tantinet libertaire, anarchiste, auteur du recueil Paroles (dont La Crosse en l’air est extrait) et le scénariste de Les enfants du Paradis, Quai des brumes…
Quelle bonne idée a eue là Guillaume Destrem de nous proposer ce spectacle dont le texte fait encore écho plus de 80 ans après sa parution. On vous le répète, ça, c’est du démarrage de saison !

1936, la crosse en l’air
Du 5 au 16 septembre au Grand Rond Toulouse