mercredi , 7 décembre 2016
Accueil || Articles || Finale League One – TO XIII v Rochdale : Interview de Grégory White

Finale League One – TO XIII v Rochdale : Interview de Grégory White

A quelques jours de la finale tant attendue de League One (samedi 17 septembre à 15h30 à Blagnac), rencontre avec l’ailier Grégory WHITE qui se prépare pour cette confrontation face à la formation des Rochdale Hornets.

L’Olympien expérimenté se confie sur la dernière performance de son équipe, et aborde avec sérénité le match qui pourrait permettre à l’équipe d’accéder au Championship. Les Toulousains entendent bien remporter la finale et devenir la première équipe française Championne d’Angleterre.

Rapidement, peux-tu revenir sur le match de ce week-end contre les Barrow Raiders ?
Gregory WHITE : Nous avons fait une très belle entame de jeu avec un score de 28 à 0 pendant les 25 premières minutes. Après, ça a été un peu plus difficile. Barrow a mis du temps pour se mettre dans le match, et nous en avons profité, mais ils se sont ensuite montrés beaucoup plus dangereux. Mais nous sommes parvenus à garder notre avance et l’emporter (44-22). La difficulté sur cette rencontre était de ne pas se laisser submerger par l’idée de la finale, je trouve que nous avons plutôt bien réussi. Ce match a constitué une bonne préparation pour le match de ce week-end.

 

Comment se sent le groupe à quelques jours du jour J ? Et sur un plan personnel comment abordes-tu le match ?
Gregory WHITE : L’équipe se sent bien et a gardé sa bonne humeur habituelle. Nous sommes assez détendus et prenons toujours autant de plaisir à nous entraîner et à rigoler ensemble. Si nous abordons cette finale de façon assez « relax », c’est que nous croyons en notre équipe et en notre jeu. Pour beaucoup d’entre nous, nous allons jouer notre quatrième finale en trois ans. Nous avons appris à gérer notre stress et à en tirer le meilleur pour être performant sur le terrain. L’expérience et la confiance sont capitales dans cette dernière ligne droite. Pour ma part, je suis très heureux de participer une nouvelle fois à un tel événement, j’en profite donc pleinement et j’ai hâte d’être au jour J.

 
Un mot sur l’adversaire de la rencontre : les  Rochdale Hornets.
Gregory WHITE : C’est une équipe solide, très solide. La première mi-temps devrait être déterminante, il faudra un moment avant qu’une des deux équipes ne prenne l’ascendant sur l’autre. Il va falloir rester prudents et ne pas nous presser. L‘important est de rester concentré sur notre jeu en nous assurant de suivre correctement les consignes des coachs. C’est sur la durée que nous arriverons à les dominer. Ce sera à nous de bien faire le travail pour espérer l’emporter.

 
Sur quoi va s’appuyer le TO pour justement « espérer l’emporter » ? Quelle est la préparation de l’équipe sur cette finale ?
Gregory WHITE : Je suis convaincu que l’une des plus grandes forces du TO, c’est son collectif. Nous sommes une équipe très soudée et notre jeu ne peut fonctionner sans cette connexion. Si parfois, les individualités réalisent de belles actions, nous ne sommes réellement efficaces que lorsque nous jouons ensemble et que nous partageons le boulot. Pendant 80 minutes, il va falloir que nous soyons à l’écoute les uns des autres, et que nous nous encouragions mutuellement. Notre préparation pour cette finale est semblable à celle habituelle, ce qui change, c’est seulement l’atmosphère de travail : plus excitée et enjouée. Cependant nous tâchons de toujours garder en tête nos objectifs et de ne pas nous laisser emporter par ce trop plein d’émotions. Pour arriver dans les meilleures conditions, il faut se préparer sérieusement, sans se prendre la tête, et c’est ce que nous faisons.

 
Pour finir, toi qui as connu l’époque où le TO évoluait en Championship, que ressens-tu à l’idée de retrouver peut-être cette compétition ?
Gregory WHITE : Il ne faut pas bruler les étapes, nous n’y sommes pas encore, mais c’est vrai que je suis très excité à l’idée de rejoindre le Championship. Si nous parvenons à monter, c’est un championnat dans lequel nous progresserons tous, individuellement comme collectivement. Ça ne sera pas simple mais nous sommes prêts et nous nous sommes préparer à cela toute le saison pour mériter notre place. Plus qu’une étape à franchir : remporter cette finale.

Photo : L’expérience de Grégory WHITE sera un atout pour le TO dans cette finale. © Alain SOULA