vendredi , 20 octobre 2017
Accueil || Articles || Sports || Demi-finale Championship Shield – L’interview de Bastien CANET

Demi-finale Championship Shield – L’interview de Bastien CANET

Ce samedi 23 septembre, le Toulouse Olympique jouera la demi-finale du Championship Shield au stade Ernest-Argelès de Blagnac (15h30) contre les Dewsbury Rams.

Une formation réputée pour sa force physique, qui est montée en puissance durant les dernières semaines de compétition. Une fois de plus, le TO devra compter sur son paquet d’avants, et notamment Bastien CANET, pour dominer les Rams (Béliers). A l’occasion de cette rencontre, le pilier nous fait part de son état de forme et se confie sur cet adversaire.

Bastien, tu as pu te reposer avant cette demi-finale tant attendue.
Bastien CANET : Oui. J’étais 19e le week-end dernier, je n’ai pas eu à jouer alors je me suis retrouvé au repos, ce qui m’a permis de recharger les batteries. J’en avais bien besoin. Je suis en pleine forme désormais et physiquement prêt pour attaquer les phases finales du championnat, à commencer par la réception de Dewsbury samedi.

Quel est ton sentiment sur le dernier match face à Swinton ?
Bastien CANET : J’ai donc suivi ce match du banc de touche, ce qui n’est jamais facile à vivre (sourire). L’objectif était de bien terminer cette seconde phase et rester invaincu à domicile. C’est chose faite, l’essentiel est là, même si ce fut difficile. Malgré les cartons jaunes (ndlr : Constantine MIKA (13) et Johno FORD (58) qui nous ont fait mal, nous sommes restés solidaires et nous nous sommes finalement imposés.

Comment l’équipe aborde cette demie ?
Bastien CANET : Nous avons une revanche à prendre sur les Rams. Les deux derniers matchs contre eux ne se sont pas très bien passés (ndlr : les Olympiens se sont inclinés en juin puis août dernier à Dewsbury), notamment celui de cet été que nous avons perdu dans des conditions particulières (36-34)… Comme à leur habitude, ils ont été agressifs dans le jeu et bons en défense. Il faut s’attendre à la même chose samedi, mais nous allons leur rendre la pareille et tout faire pour les dominer.

Est-ce que tu penses à la finale ?
Bastien CANET : Non, je suis concentré uniquement sur la confrontation face à Dewsbury. Ce match ne va pas être une partie de plaisir. Il va falloir mobiliser toutes nos qualités et les mettre au service du collectif. Penser à la finale ne peut que nous desservir.
Dewsbury est une équipe redoutable qui possède de très bons avants. Il faudra répondre présent devant pour les contrer. Une chose est sure, ils veulent un trophée tout autant que nous et ont les moyens de nous battre. Personnellement, j’aborde cette demie comme une finale.