samedi , 29 février 2020

Ce mercredi, Alain cavalier à la Cinémathèque de Toulouse

Dans le cadre du cycle Autoportrait / Journal filmé, la Cinémathèque de Toulouse, en partenariat avec le théâtre Garonne, reçoit Alain Cavalier ce mercredi 22 janvier 2020. Au programme, les films La Rencontre puis Irène présentés par le réalisateur lui même.

Libera me, le titre d’un de ses films les plus radicaux, en 1993, peut résumer à lui seul le parcours qui est celui d’Alain Cavalier depuis plus de 60 ans, comme une prière qui aurait été exaucée en passant de la fiction au documentaire. Libère-moi : des artifices du cinéma, de la lourdeur de son dispositif technique et financier, des clichés de sa narration et de son langage éculé. Ce cheminement artistique, pour ne pas dire spirituel, voire mystique, vers une pauvreté assumée consiste à filmer seul, tous les jours, et à faire des films qui sont autant de collections de visages, de gestes et d’objets qu’il préserve pour conjurer leur disparition.

Brillant portraitiste – des années 1980 à aujourd’hui, des 24 portraits d’Alain Cavalier (1987-1991) aux Six portraits XL (2017) –, le réalisateur est également à l’origine d’une œuvre autobiographique de premier ordre. Mais pour lui, il s’agit du même journal filmé : « journal ouvert » quand il s’agit d’aller à la rencontre, à l’extérieur, « fermé » lorsque le mouvement est intérieur, tourné vers lui-même, et donc plus fondamentalement autobiographique.

Il était donc obligatoire de lui consacrer une soirée à la Cinémathèque de Toulouse ce mercredi 22 janvier avec deux films :

LA RENCONTRE, mercredi 22 janvier à 19h présenté par Alain Cavalier

IRÈNE, mercredi 22 janvier à 21h, présenté par Alain Cavalier et suivi d’un discussion avec le réalisateur

Plus d’infos : www.lacinemathequedetoulouse.com