samedi , 10 décembre 2016
Accueil || Articles || Théâtre || Cabaret Méfisto, cette semaine au Grand Rond Toulouse

Cabaret Méfisto, cette semaine au Grand Rond Toulouse

La compagnie Jean Séraphin présente Cabaret Méfisto de Erika Mann du 13 au 17 septembre au théâtre du Grand Rond Toulouse.

En 1933, Erika Mann fondait à Munich, avec son frère Klaus et quelques amis, un cabaret antinazi nommé Die Pfeffermühle (le Moulin à Poivre). Son programme littéraire et poétique très engagé révèle de jeunes artistes animés par la nécessité de résister au totalitarisme avec pour seule arme : le rire. C’est à partir de ces textes, de cette époque, de cette ambiance que la Cie Jean Séraphin invente son Cabaret Méfisto ; pour pousser un grand coup de gueule, en riant à la tête de celles et ceux qui veulent nous faire oublier notre humanité.

Loin de la reconstitution historique, la compagnie se réapproprie cette aventure pour fabriquer son propre cabaret avec les moyens du théâtre d’aujourd’hui, sans aucune solennité ni esprit de sérieux. Il faut entendre et voir cette scène caricaturant un discours d'Hitler dans lequel le mot  "juif" est remplacé par "téléphone". Le résultat est saisissant tant par l’absurdité qu’il révèle du propos initial que par la glaciale constatation que pour réclamer la disparition de quelque chose, le discours est toujours strictement le même, quelle que soit la chose en question. La haine ne prend ainsi son origine que dans l’esprit de celui ou celle qui hait. L’objet de la haine est parfaitement interchangeable. Programmé la saison dernière, le spectacle avait dû être déprogrammé suite à l'accident d’une des comédiennes. Il arrive enfin au Grand Rond… et rassurez vous, elle va très bien !

Cabaret Méfisto
du 13 au 17 septembre à 21h au Grand Rond