mercredi , 22 novembre 2017
Accueil || Articles || Sports || Toulouse Olympique XIII v Londres – L’interview de Mark KHEIRALLAH

Toulouse Olympique XIII v Londres – L’interview de Mark KHEIRALLAH

Match au sommet ce samedi 17 juin au stade Ernest Argelès de Blagnac avec le TO XIII, deuxième du Championship, qui reçoit Londres, troisième. Coup d’envoi à 15h30.

Bien conscient de l’enjeu et du niveau de l’adversaire, Mark KHEIRALLAH se prépare à l’un des plus gros matchs de la saison. L’arrière Toulousain sait que l’équipe a l’occasion de faire un grand pas vers son objectif premier : une place dans le Top 4.

Comment te sens-tu ?
Je me sens bien. Je me sens très investi dans l’équipe. Nous avons de bons résultats, donc tout roule.

En l’absence de Johnathon FORD, est-ce que plus de responsabilités sur le terrain ?
Il y a déjà quelques responsabilités qui incombent au poste d’arrière, mais c’est vrai que j’en ai eu de nouvelles depuis la blessure de Johno. Les blessures concernent toute l’équipe, quelles qu’elles soient. Il faut compenser et savoir composer avec les absences des uns et des autres, peu importe le poste. C’est tout le groupe ensemble qui avance vers un même objectif. Nous sommes tous des leaders.

Ton sentiment sur la victoire face à Rochdale, samedi dernier ?
C’était un match difficile. Il faisait très chaud et je pense que nous avons moins subi que nos adversaires. Ils ne sont pas habitués à ces conditions de jeu dans le Nord de l’Angleterre (sourire) et ces températures ont incontestablement pesé sur les organismes. En ce qui nous concerne, nous avons bien contrôlé le ballon. Nous sommes restés concentrés tout le match et avons attaqué sans relâche. C’est comme ça que nous avons construit la victoire.

L’équipe occupe une deuxième place au classement, encore quelques points et l’objectif sera atteint…
Oui c’est juste. Nous savons qu’avec deux ou trois victoires supplémentaires, nous pouvons assurer le Top 4. Mais sincèrement, nous ne sommes pas concentrés sur ce point. Nous prenons chaque match les uns après les autres sans nous poser de questions. Nous voulons gagner et accumuler des points au classement, nous ferons les comptes en fin de première phase. Si nous sommes bien concentrés sur nos matchs, tout se passera bien pour nous et il n’y aura pas besoin de calculer à la fin. Je le répète, un week-end après l’autre. Et nous continuons dès ce samedi avec la réception de Londres. Ce match va être une grosse bataille, très spectaculaire je pense.

Justement, parle-nous du prochain adversaire, les London Broncos.
C’est une équipe forte et très rapide. Ils écartent beaucoup et aiment jouer sur les ailes. Ils ont de très grand gabarits devant qui mettent beaucoup de pression sur leurs adversaires. Pour pouvoir les contrer, il faudra dicter le jeu et leur imposer notre rythme, en espérant tout de même avoir un peu de temps pour souffler (sourire). Personnellement, je m’attends à un gros combat. Ils arrivent à Toulouse avec le plein de confiance, non seulement parce qu’ils nous ont battu à l’aller, mais aussi car ils sont sur une bonne dynamique (NDLR : 8 victoires consecutives). Une chose est sure, ce ne sera pas une partie de plaisir.

Comment l’équipe se prépare-t-elle pour ce match ?
Nous nous mettons dans les meilleures conditions avant d’affronter Londres. Mentalement, nous sommes prêts. Nous savons que c’est un match crucial qui peut conditionner la suite de la saison. Si nous restons dans le même esprit et que nous appliquons la même combativité que lors du dernier match, tout ira bien.