lundi , 8 mars 2021

Toulouse : la Women’s French Cup devient la AMOS Women’s French Cup.

Organisé depuis 2017 chaque été à Toulouse, la Women’s French Cup devient la AMOS Women’s French Cup. 

 Après une étroite collaboration à l’occasion des éditions 2018 et 2019 de la Women’s French Cup, AMOS porte cette année son engagement encore plus loin en devenant le partenaire titre de L’ÉVÉNEMENT. La Women’s French cup devient la AMOS Women’s FrenCh Cup pour, a minima, les trois prochaines années.

Comme l’explique Camille Naude, la fondatrice de la AMOS Women’s French Cup, ce partenariat est avant tout le fruit d’une histoire d’amour et de collaboration entre AMOS et l’événement. Alors que le tournoi lançait sa première édition en août 2017, AMOS ouvrait son campus toulousain en septembre. Dès 2018, l’école AMOS apportait son soutien au projet, qu’elle renouvelait l’année suivante.

La AMOS Women’s French Cup est alors devenue un incroyable terrain de jeu et d’expérimentation pour les étudiants d’AMOS. Stagiaires ou bénévoles, l’événement a toujours ouvert ses portes aux apprentis AMOSciens et a été extraordinairement nourri par leurs implication et sérieux. « Ce partenariat est très important pour nous car il est dans la continuité de nos efforts pour le sport féminin. Et ce combat qui vise à reconnaître la même légitimité aux sportives qu’aux sportifs, est quelque chose qui nous anime depuis plusieurs années et c’est pour cela que l’on a voulu soutenir par notre partenariat la Women’s French Cup » explique Patrick Touati, le président fondateur du groupe AMOS. 

Les prochaines éditions de la AMOS Women’s French Cup se construiront ainsi avec les étudiants d’AMOS. Cette coopération leur permettra d’être aux premières loges de l’organisation de cet événement, tant sur l’aspect purement évènementiel que sur l’ensemble des actions de valorisation du sport féminin menées tout au long de l’année.

Fervent promoteur du sport féminin depuis plusieurs années et sur tout le territoire, le groupe AMOS est également très sensible aux problématiques liées au développement durable. Et ce combat est aussi une préoccupation de la AMOS Women’s French Cup qui est signataire de la Charte des 15 engagements éco responsables des organisateurs d’evènements sportifs, initiée par le ministère des Sports et l’ONG WWF France.