fbpx
mardi , 25 septembre 2018
Accueil || Articles || Sports || TO XIII vs Sheffield Eagles – Interview de Rhys CURRAN

TO XIII vs Sheffield Eagles – Interview de Rhys CURRAN

Après un premier déplacement infructueux en Angleterre (36-18 à Featherstone), le TO XIII fait son retour à Blagnac pour affronter Sheffield ce samedi 17 février (coup d’envoi à 17h) dans le cadre de la 3e journée du Championship. A l’occasion de cette rencontre, Rhys CURRAN, le deuxième ligne Toulousain, a balayé l’actualité de l’équipe.

Que retenez-vous du dernier match à Featherstone ?
De la déception bien sûr. C’était un premier test pour nous, face à un concurrent qui avait fini dans le Top 4 la saison passée, donc nous sommes déçus du résultat et de notre performance. Nous avons étudié notre match à la vidéo et nous avons vu que nous n’avions tout simplement pas joué comme nous le devions. Nous n’avons pas respecté le plan de jeu.

Est-ce qu’il y a une explication ?
Nous n’avons pas fait un bon match, c’est comme ça. Ce n’est pas une excuse, mais c’était le deuxième match de la saison seulement. Il nous faudra du temps pour être parfaitement en place, intégrer les nouveaux joueurs et les nouvelles combinaisons. Ce genre de rencontre va nous y aider. Nous avons vu là où nous devons faire mieux pour aller de l’avant dans ce Championship.

Que penses-tu de Sheffield, votre prochain adversaire ?
Ils ont une bonne équipe, que nous connaissons bien pour les avoir affrontés 4 fois en 2017. Ils ont notamment récupéré sous forme de prêt Gary LO, le meilleur marqueur du championnat de la saison dernière, en provenance de Castleford. Il ne faut pas les prendre à la légère. Mais d’un autre côté, nous savons aussi comment les manier. De toute façon, nous allons nous concentrer sur nous-mêmes, revenir à ce que nous savons faire, et tout devrait bien se passer.

Ce match était l’affiche de la finale de la saison passée. Est-ce que cela va jouer pour la rencontre de ce week-end ?
Non. La finale, c’était la saison passée. Cinq mois ont passé depuis, c’est une nouvelle saison, tout est remis à zéro.

Avec 2 essais en autant de matchs, tu repars sur les mêmes standards que la saison précédente (19 essais en 29 matchs) ?
(sourire) Le premier essai contre Swinton était quand même chanceux car Mark (KHEIRALLAH) a été très généreux, il me donne la balle à 2 mètres de la ligne alors qu’il aurait très bien pu y aller tout seul. Ce week-end, il y a eu une très bonne entente avec Will (BARTHAU) qui m’a permis de marquer ce deuxième essai. Quand tout le monde fait son boulot, comme dans ce cas là, où mes coéquipiers m’ont ouvert les espaces dans la défense, tout devient plus facile. Si je peux continuer à aider l’équipe comme ça, je vais continuer (sourire).