lundi , 16 juillet 2018
Accueil || Articles || TOXIII || Sheffield v TO XIII – Interview de Maxime PUECH

Sheffield v TO XIII – Interview de Maxime PUECH

Retour en Angleterre ce week-end pour le Toulouse Olympique qui s’en va défier Sheffield ce dimanche (01/07 – 16h heure française), une semaine après s’être largement imposé à Rochdale. Maxime PUECH (24 ans), pilier dur au mal, est bien conscient que cette victoire appartient déjà au passé et que les Bleus et Blancs doivent rapidement passer à la suite pour rester concentrer sur cette bataille pour le Top 4 qui fait rage.

Comment te sens-tu ?
Maxime PUECH : Quelques petits bobos suite au match de Rochdale, notamment à la cheville, où je me suis fait mal sur l’essai que je marque, mais c’est le XIII. Rien de grave, et hormis ça, tout va bien.

Un mot justement sur le dernier match ?
Maxime PUECH : C’est un match où nous nous sommes retrouvés offensivement, comme en attestent les 13 essais que nous avons marqués. Nous avons également travaillé en défense sur des points qui nous avaient fait défaut lors des rencontres précédentes. Notre prestation a été plutôt complète. Nous avons gagné 70-14, ce qui prouve que nous avons bien récité.

Au vu de l’importance d’écart au score, pouvez-vous tirer un enseignement de ce match ?
Maxime PUECH : Oui, bien sûr. Dans un premier temps, il faut noter que l’objectif principal a été atteint : nous avons gagné. Au vu de l’état actuel du classement, nous n’avions pas d’autres choix. La saison passée, c’est ce genre de matchs, sur le terrain des équipes de bas de tableau, que nous avons perdu notre place dans le Top 4. Tous les matchs sont formateurs, il faut retenir le positif comme le négatif de toutes les performances, quelque soit le score final.

Quel serait le point à améliorer sur ce genre de match ?
Maxime PUECH : Nous avons quand même commis quelques erreurs sur lesquelles nous devons travailler. Par exemple la façon dont nous encaissons le premier essai : lorsque Tyla se fait plaquer et échappe le ballon, nous nous sommes tous arrêtés en regardant l’arbitre pensant qu’il allait siffler placage haut. Il ne l’a pas fait, Rochdale en a profité et nous avons encaissé un essai. Nous devons retenir la leçon. Seul l’arbitre décide et il n’y a que quand il a sifflé que le jeu s’arrête. Sur un match plus serré, ce détail aurait pu nous couter la victoire.

Que peux-tu nous dire sur le prochain match, à Sheffield ?
Maxime PUECH : C’est un match similaire à celui que nous venons de jouer. Un match piège chez une équipe mal classée (NDLR : neuvième). Il ne faudra pas les prendre de haut et mettre les bons ingrédients pour ramener ces deux points qui sont très importants. A nous de mettre le rythme et l’intensité nécessaires pour atteindre notre but.

C’est là-dessus que se jouera le match selon toi ?
Maxime PUECH : Complètement. Leur mettre la pression en défense, les obliger à jouer vite pour les forcer à commettre la faute, et ainsi récupérer le ballon le plus haut possible sur le terrain pour se mettre en position de scorer.

Ce match sera à nouveau crucial dans cette course au Top 4.
Maxime PUECH : Oui tout à fait, comme toutes les rencontres jusqu’à la fin de la première phase. C’est très serré en haut du classement. La première équipe qui commettra une erreur sera mal embarquée. En attendant que ces équipes se rencontrent pour aider à forcer la décision, comme nous qui recevrons Londres le samedi 7 juillet à Blagnac (18h), il faut engranger un maximum de points. Prenons match après match, nous allons nous concentrer Sheffield, puis Londres, puis nous enchaînerons, dans le but de conserver notre place au classement.

Crédit photo : Maxime PUECH, pilier de devoir © Daniel FOULQUIER