fbpx
mardi , 19 février 2019
Accueil || Articles || Sports || Rugby : Le Toulouse Olympique quitte la Coupe de France

Rugby : Le Toulouse Olympique quitte la Coupe de France

 

Seulement quatre jours après leur dure confrontation face aux Keighley Cougars et privés de joueurs "cadres" (HOULES, FAHY, VUNAKECE), le Toulouse Olympique s’incline à Limoux (23-10) ce mercredi et quitte la Coupe de France au stade des quarts de finale.
 
Les Toulousains ont raté des occasions franches en début de partie et ont ensuite manqué de "gaz" pour imposer leur jeu face à des Limouxins surmotivés pour sauver leur saison par un bon parcours en Coupe.
 
 Le TO débute bien la rencontre et investit rapidement le camp des Audois. Sous la houlette de Johnathon FORD, les Toulousains mettent à mal la défense locale et à la 7ème minute, Adam INNES, à la réception d’une sautée de son ouvreur, aplatit dans l’en-but… Las, l’arbitre signale un en-avant sur la dernière passe.
 
Après l’ouverture du score par RAMAGE sur pénalité (9’), les Olympiens se procurent une nouvelle occasion franche. Johnathon FORD trouve une nouvelle fois Adam INNES sur une transversale au pied, l’ailier du TO se présente à 10 mètres de la ligne en position de 3 contre 1, mais l’arrière des Grizzlies met la main sur la dernière passe et enraye l’action.
 
Les hommes de Gilles DUMAS vont alors perdre le fil du match, oublier les consignes de jeu et commettre des fautes de défense inhabituelles. Les Limouxins en profitent et frappent par 2 fois dans ce premier acte, par l’intermédiaire de leur ailier MAYANS (23’, 35’) qui se joue de la défense toulousaine, trop passive sur le coup. 10-0 à la mi-temps.
 
Après la pause, une réaction des visiteurs est attendue mais ils n’y parviennent pas et commettent des fautes, certainement émoussés par la rencontre du samedi précédent et en manque d’un leader comme Sylvain HOULES. Au lieu de cela, ce sont les Grizzlies qui aggravent la marque par 2 essais de Bastien ALMARCHA (48’) et MAYANS (53’) et par un drop du capitaine MURCIA (64’). 23-0.
 
Dans le dernier quart d’heure, les ‘bleus et blancs’ réagissent (enfin) et score tout d’abord par Nathan ROSS, qui casse un placage et s’arrache sur une trentaine de mètres (68’). Puis, 2 minutes plus tard, c’est Greg WHITE qui aplatit un coup de pied rasant de Sébastien PLANAS (70’). 23-10. Mais les Toulousains sont partis de trop loin et trop tard pour que le doute ne s’installe dans le camp Audois
 
Les hommes de Gilles DUMAS doivent vite récupérer pour terminer au mieux cette semaine ‘marathon’ avec un déplacement périlleux à Batley ce samedi .