lundi , 8 mars 2021

La Cinémathèque de Toulouse met à l’honneur à la photographie

Le cinéma sans la photographie ne serait pas grand chose. Dans cette idée, la Cinémathèque de Toulouse nous recommande du contenu liée à cet art.

Parce que les chefs opérateurs sont des artistes qui transforment des idées en images, parce que photographie et cinéma se sont toujours nourris l’un l’autre, cette semaine la Cinémathèque de Toulouse vous propose cinq idées de contenus en ligne autour de la photographie. 

Laissez-vous surprendre par le mariage hors norme d’un couple de funambules ; découvrez l’histoire d’une fleur grâce au « miracle de l’accéléré » ; rencontrez Pierre Lhomme et Caroline Champetier, deux magiciens de la lumière que nous avons eu le plaisir et l’honneur de recevoir en 2015 et 2017 ; créez votre propre studio photo grâce à des astuces et conseils pour une photographie bien éclairée.

> Le bon angle sur Mémoire filmique Pyrénées-Méditerranée

1954, place du Capitole, le mariage hors norme d’un couple de funambules à une dizaine de mètres de hauteur devant des milliers de spectateurs. Photographes et cameramen immortaliseront l’événement depuis le sol, un immeuble de la place ou même une nacelle. 

Le célèbre photographe Jean Dieuzaide prendra le cliché le plus immersif, le plus réussi et le plus risqué, juché sur les épaules d’un autre funambule, le père de la mariée. 

A voir ici ! https://memoirefilmiquedusud.eu/collection/item/1339-redirection

> En kiosque : Histoire d’une fleur

L’invention du cinématographe s’est beaucoup appuyée sur les travaux de photographes travaillant sur la décomposition du mouvement. Si un film est une succession de 24 photographies par seconde, il peut permettre de ralentir ou d’accélérer la réalité. 

En 1933, la revue Pour vous découvre la poésie documentaire grâce au « miracle de l’accéléré » présentant la vie d’une fleur, de sa germination à sa mort : « Le cinéma est un réaliste forcené […]. Intervient le photographe, ou plutôt le metteur en scène, et c’est lui qui se charge de nous présenter le drame d’amaryllis ». 

A lire ici ! https://bib-num.cinemathequetoulouse.fr/viewer/985/?offset=1#page=11&viewer=picture&o=&n=0&q=

> Rencontre avec deux maîtres incontestés de la photo

D’un côté, Pierre Lhomme, que nous recevions en 2015 pour parler de la couleur au cinéma. De l’autre, Caroline Champetier, pionnière dans un milieu professionnel très masculin, venue nous expliquer en 2017 les impératifs et les responsabilités de son métier.

> Comment éclairer tes photos ?

Cette semaine, l’équipe du service éducatif de la Cinémathèque propose des astuces et conseils pour une photographie bien éclairée. Tu pourras toi aussi créer ton propre studio de photographie à la maison ! 

Plus d’infos :  http://pdf.lacinemathequedetoulouse.com/comment-eclairer-tes-photos.pdf