mardi , 15 juin 2021

Interview de Sylvain HOULES : « Nous allons continuer de travailler sur les détails »

Leader du championnat, 6 victoires en autant de matchs, le TO XIII réalise un début de saison canon. Sylvain HOULES a profité de ce week-end off pour dresser un bilan des premières prestations de son équipe.

En ce début de saison, quel bilan tires-tu de l’équipe une ? Quels sont les points positifs et négatifs ?

Sylvain HOULES : La première place, les six victoires en six matchs et les deux matchs consécutifs sans prendre de points sont des choses qui nous tiennent à cœur. Les forces de l’équipe sont le paquet d’avants et notre jeu autour du tenu, je nous trouve forts, puissants, rapides, plus que les autres équipes. Ce dernier mois, nous avons joué des « petites » équipes, ou bien moyennes, il nous tarde d’avoir des gros matchs pour entrer dans des combats plus importants, pour observer comment nous allons nous comporter. Sur le plan négatif, il y a d’abord le retour d’Halifax alors que nous menions 34-0, la gestion du match lorsque nous étions à 12. L’effectif a été pénalisé par les blessures même si lors du prochain match, nous bénéficierons de presque la totalité du squad, à part Paul MARCON malheureusement. Cela va nous permettre d’avoir plus de concurrence et de choix des postes. Nous allons continuer de travailler sur les détails, nous avons certaines choses à améliorer, les garçons en sont conscients, c’est ce qui est bien.

Au vu des premiers matchs, quelles équipes t’ont fait forte impression ?

Sylvain HOULES : Le top 3, que nous n’avons pas encore rencontré, Featherstone qui est toujours invaincu aussi, et Bradford qui n’a qu’une seule défaite, sont des équipes de qualité. Londres recrute des joueurs, ils seront certainement parmi le top 6 aussi. Nous avons déjà joué York et Halifax, qui sont des équipes de bon niveau. Je trouve tout de même que le niveau de Championship a un peu baissé avec l’année blanche et le recrutement des joueurs. Nous verrons, il faut que nous rencontrions toutes les équipes pour savoir.

Rester invaincu est un objectif donné à l’équipe ?

Sylvain HOULES : L’objectif est surtout de gagner les derniers matchs, qui compteront. Pour nous, être bons jour après jour, semaine après semaine et match après match nous donnerait une chance de rester invaincus. Mais dans le contexte actuel, avec ce classement, le fait que nous risquions de ne pas jouer tous les matchs, et le fait que tout soit fait au pourcentage de victoires, il est important de gagner tous les matchs.

Ne pas enchainer les matchs, c’est une bonne ou mauvaise chose ?

Sylvain HOULES : C’est une mauvaise chose. Ce n’est pas évident à gérer vis-à-vis du rythme, mais nous en avons parlé entre nous et nous essayons de palier au maximum à ce manque de rencontres. Nous essayons de faire en sorte que les joueurs ne perdent pas le rythme des matchs, pour le moment, ça ne se passe pas trop mal. C’est vrai qu’il serait quand même mieux de jouer chaque week-end.

N’est-il pas trop difficile de ne jouer qu’en Angleterre ?

Sylvain HOULES : Non, même en faisant les voyages en une journée. Tout le monde est conscient que le club nous met dans les meilleures conditions pour être bons sur le terrain, donc nous optimisons ce que l’on peut faire.

Etes-vous pressés de jouer à Ernest-Wallon ?

Sylvain HOULES : Oui, c’est sûr, c’est une grande frustration d’avoir un stade comme celui-ci et de ne pas jouer dessus. Il nous tarde de jouer ici bien sûr, même si je ne peux pas encore dire quand. Nous en avons pris l’habitude malheureusement. 

La saison élite est terminée, comptes-tu sur certains jeunes joueurs du centre de formation ?

Sylvain HOULES : Il y en a déjà deux qui viennent d’intégrer le groupe pro, Hugo PEZET et Maxime GARCIA. C’est une belle récompense pour eux, et pour l’équipe Elite qui a passé un cap cette saison. Nous aurions aimé qu’ils accrochent cette 6 ème place synonyme de phase finale, ce qui était possible. C’est aussi une récompense pour le staff, notamment Sebastien RAGUIN et Bastien COSTES. Maxime GARCIA a déjà joué trois matchs avec nous, Hugo PEZET en avait fait un l’an dernier et il n’en est pas loin maintenant. C’est de bon augure pour le club et la formation de ces jeunes.