fbpx
mercredi , 19 décembre 2018
Accueil || Articles || Sports || Dewsbury Rams v TO XIII – Interview de Johnathon FORD

Dewsbury Rams v TO XIII – Interview de Johnathon FORD

Ce dimanche 11 mars, le Toulouse Olympique sera en Angleterre pour défier les Dewsbury Rams (15h, heure locale – 16h en France), surprenant cinquième de Championship, avant de bénéficier d’un premier week-end de repos. Interview avec Johnathon Ford !

Le dernier match d’un premier bloc de six que les Olympiens aimeraient clore avec une cinquième victoire, comme l’explique Johnathon FORD, fraichement revenu sur les terrains après avoir raté les premiers matchs de 2018. Le demi du TO revient sur ce début de saison, et évoque ce prochain match, toujours avec cette même philosophie qui lui est propre.

Heureux d’être de retour après cette blessure contracté pendant l’intersaison ?
Oui bien sûr, très content d’être de retour sur le terrain, dans le groupe, jouer avec les garçons. C’est toujours difficile d’être sur la touche pendant que les coéquipiers s’entraînent et jouent, qui plus est pour le début de saison. Mais c’est comme ça, les blessures font partie du job. Je ne suis pas quelqu’un de négatif, je préfère me concentrer sur le travail en m’appuyant sur mon entourage. Donc tout simplement heureux d’avoir retrouvé le terrain.

Comment s’est passé ta reprise ?
C’était cool (sourire). C’est toujours bon de reprendre la compétition, entouré des gars, en plus par une victoire comme celle-là.

Comment s’est passé ce match contre Rochdale ?
L’ensemble de l’équipe a fourni un bon match. Nous avons joué calmement, tout en contrôle. Tout le monde a fait son job sans chercher à en faire trop. Ce qui explique l’issue de cette rencontre et le résultat.

Avec 4 victoires en 5 matchs, est-ce que ce début de saison est réussi ?
Oui, nous avons obtenu de bons résultats, mais qui se révèleront inutiles si nous n’atteignons pas notre objectif à la fin de la saison. Je préfère rester concentré sur le match qui arrive. Regarder en arrière ou anticiper les échéances futures ne peut que nous distraire de notre objectif, qui est la rencontre suivante. Il faut retenir les leçons du passé pour avancer, mais il ne sert à rien de ruminer les confrontations précédentes, que ce soit des victoires ou des défaites. Et nous verrons à la fin du championnat où nous en sommes.

Comment abordez-vous ce déplacement à Dewsbury ?
Nous savons ce que nous avons à faire. Nous sommes en train de monter en puissance, nous voulons à chaque fois être meilleurs qu’au match précédent, fournir les efforts supplémentaires, tous ensemble. Si nous y parvenons, tout devrait bien se passer pour nous.

Ton avis sur Dewsbury ?
C’est une grosse équipe, qui lutte actuellement pour les premières places, et ce n’est pas un hasard. Ils le méritent. C’est un nouveau gros challenge qui se profile. La saison passée, nous avons joué deux fois sur leur terrain et nous avons perdu les deux fois. Nous savons à quoi nous attendre. Sur un plan personnel, je n’étais pas présent pour ces deux matchs, je suis donc content de pouvoir prendre part à ce match cette saison.

Quelle sera la clé de cette rencontre ?
Marquer plus de points qu’eux (rire).

Content de bénéficier d’un week-end de repos après ce match ?
Pour ma part, je viens de reprendre donc je suis bien, comme toute l’équipe car c’est aussi le début de la saison, et la récupération est un sujet que le staff prend très au sérieux, donc tout le monde est bien. Après, nous nous plions au calendrier, sur lequel nous ne pouvons avoir aucune influence. Nous avons un week-end de repos, nous allons le prendre mais s’il avait fallu jouer, nous aurions été prêts, une fois le match face à Dewsbury passé (sourire).