mercredi , 30 septembre 2020

Cette semaine, la Cinémathèque de Toulouse vous embarque de l’autre coté des Pyrénées

Pour ses recommandations de la semaine, la Cinémathèque de Toulouse propose de découvrir le cinéma espagnol. 

La Cinémathèque de Toulouse travaille régulièrement avec deux cinémathèques espagnoles : la Filmoteca Española (Madrid) et la Filmoteca de Catalunya (Barcelone), avec lesquelles elle a noué des relations d’amitié et de confiance. 

Le site Mémoire filmique Pyrénées-Méditerranée -a été créé en 2012 par la Cinémathèque de Toulouse et l’Institut Jean Vigo (Perpignan), mais celles-ci ont été rejointes dès 2014 par la Filmoteca de Catalunya et l’Arxiu del So i de la Imatge (Majorque).

Les collaborations artistiques avec l’Espagne sont nombreuses, et le bâtiment même du 69 rue du Taur porte en lui des traces de l’histoire espagnole : dans les années 1930, il devint le lieu de rencontres et de réunions privilégié des Républicains espagnols en exil, et à partir de 1939 le siège du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Chaque année, la Cinémathèque de Toulouse accueille de nombreux festival dont le festival Cinespaña.

De nombreuses raisons donc, pour la Cinémathèque de Toulouse, de valoriser le cinéma espagnol au travers de trois réalisateurs : Alex de la Iglesia, Albert Serra et José Luis Guerin.

Une rencontre avec Alex de la Iglesia 

Une rencontre avec Albert Serra

La cinémathèque idéale de José Luis Guerin

https://www.lacinetek.com/fr/realisateurs/jose-luis-guerin

Un 28 mm à (re)découvrir : Un rayon de soleil

Un film Mémoire filmique Pyrénées-Méditerranée : L’Âne qui a bu la lune de Marie-Claude Treilhou (1988)

https://memoirefilmiquedusud.eu/collection/item/1934-l-ane-qui-a-bu-la-lune-extrait-2?offset=80

Un podcast

Un podcast de la librairie Ombres Blanches autour de l’ouvrage Les ciné-clubs à l’affiche paru chez Arnaud Bizalion Éditeur, en coédition avec la Cinémathèque de Toulouse.