fbpx
dimanche , 17 février 2019
Accueil || Articles || Sports || Biarritz Olympique – Stade Toulousain : Leadership en jeu

Biarritz Olympique – Stade Toulousain : Leadership en jeu

 

Ce samedi, à Aguilera, le Biarritz Olympique, leader du top 14, reçoit le Stade toulousain. Une affiche riche en réponse pour la suite du championnat.
 
Le Biarritz Olympique ne voulait plus vivre une saison comme l'an passé. Le ton était clair et net : tout donner dans le début de saison. Pendant trop d'année, les biarrots ont raté leur entame de championnat avant de grapiller les points sur les dernières rencontres. Soit pour le maintien, soit pour la coupe d'Europe. Après deux premiers succès face à Agen et Mont-de-Marsan, les hommes de Jack Isaac sont leader du top 14, auréolés de leur titre européen la saison passée. Pour l'exercice 2012-2013, le BO veut montrer qu'il reste un grand club. La réception du Stade Toulousain, sans Yachvilli ni Harinordoquy, mais avec la révélation Barraque, sera plus que primordiale. 
 
Pour Toulouse aussi. Second du Top 14 avec le même nombre de points (9 points, mais une plus mauvais différence de points) que leurs adversaires du jour, les hommes de Guy Novès veulent se défaire de leur image actuelle. Une équipe, certes championne de France, mais qui déjoue lors des deux premières rencontres cette saison. Il faut bien reconnaître que la préparation physique n'a pas encore donné toute sa mesure. Sans oublier, l'arrivé éparpillé des joueurs après les vacances, les sélections en équipes nationales ou les blessures. 
 
A Aguilera, Toulouse devra se passer de McAlister, blessé face à Mont-de-Marsan. Le staff toulousain pourra quand même compter sur le retour de Millo-Chluski et sur la bonne forme de Maestri et Johnston devant. Reste qu'à Biarritz, Toulouse devra montrer autre chose pour vaincre les basques. 
 
En tout cas, cette affiche de la troisième journée du Top 14 tient toutes ses promesses. Au bout des 80 minutes, on saura si Biarritz fait parti des grandes équipes de la saison, et si Toulouse imposera enfin son statut de double Champion de France sur le Top 14.

Le XV du Stade Toulousain
Poitrenaud ; Clerc, David, Fritz, Huget ; (o) Beauxis, (m) Burgess ; Dusautoir, Picamoles, Bouilhou ; Millo-Chluski, Maestri ; Johnston, Botha, Steenkamp.
Remplaçants: Poux, Lacombe, Guillamon, Lamboley, Nyanga, Doussain, Jauzion, Pujol.