fbpx
jeudi , 21 février 2019
Accueil || Articles || Sports || Avenir difficile pour le Fenix Toulouse Handball

Avenir difficile pour le Fenix Toulouse Handball

 

A une semaine de la reprise du Championnat de France, les dirigeants du Fenix Toulouse Handball étaient auditionnés par la CNACG afin de justifier leurs problèmes financiers. Les joueurs devraient réduire de 17% leur salaire.
 
Sur le terrain, le Fenix Toulouse Handball a convaincu ce week-end en remportant le tournoi de Royan. Et, de belle manière. Mais en coulisses, les dirigeants s'activent. Le club toulousain est, en effet, soumis à des problèmes financiers en raison du départ du président Patrick Salles le 1er août dernier, actionnaire majoritaire (51%) et principal sponsor. Mardi soir, la Commission nationale d'aide et de contrôle de gestion (CNACG) auditionnait les responsables toulousains pour connaitre leurs perspectives afin de combler les 300 000 euros manquants dans un budget à hauteur de 2,5 millions d'euros.
 
Dans cet optique là, l'ensemble des salariés du club, y compris les joueurs, ont accepté une baisse de 17% de leur salaire. Sans oublier un appui des partenaires et des sponsors du club. Le tout pour continuer à rêver d'une grande équipe toulousaine de handball.
 
En attendant une réponse de la CNACG en fin de semaine, le Fenix Toulouse handball continue sa préparation pour le début du Championnat de France le 14 septembre prochain au Palais des Sports. Le début de saison s'annonce difficile pour les coéquipiers de Jérôme Fernandez dans ce contexte particulier. Mais, gageons que sur le terrain le Fenix se battra. En dehors, aussi.