samedi , 3 décembre 2016
Accueil || Articles || Concerts || Toulouse d’été : Anais Constants et l’Orchestre de Chambre de Toulouse ce soir !

Toulouse d’été : Anais Constants et l’Orchestre de Chambre de Toulouse ce soir !

Coup de projecteur sur la musique classique avec le récital lyrique de la jeune soprano Anaïs Constans face à l'Orchestre de chambre de Toulouse, ce mardi 26 juillet à 21h30 à l'Auditorium St Pierre des Cuisines, pour les rares Chants d'Auvergne de Joseph Canteloube.

Les Chants d'Auvergne occupent depuis quelques années une place de choix dans le répertoire français de chants pour voix et orchestre. Ces arrangements séduisants et soigneusement réalisés de chants populaires français, qui mettent très bien en valeur la voix de soprano, sont souvent les seules œuvres de Joseph Canteloube que connaisse le public.

Ce fut, semble-t-il, lors d'un voyage en train que Canteloube entreprit la composition de ses Chants d'Auvergne. Le manuscrit de la première pièce du cycle porte l'inscription suivante: "Janvier, avril (1923) : Chants d'Auvergne, n° 1, Baylero, écrit dans le train en allant à Montauban". A partir de cette date, le compositeur passa de plus en plus de temps à collectionner des chants dans diverses régions de France et à les harmoniser pour de nombreuses combinaisons instrumentales, dont les plus notables sont des chants pour voix et piano, d'autres avec accompagnement orchestral et des versions chorales a cappella. Le compositeur expliqua dans un article de 1950 les raisons qui le poussèrent à mettre en musique ces mélodies auvergnates : "J'habitais alors la pleine campagne, en une région où les paysans chantaient encore volontiers. Je commençais à courir fermes et villages pour écouter les chansons des paysans, faisant chanter les vieux et les vieilles, les pâtres et les bergères aux pâturages, les laboureurs et les moissonneurs au travail"

Cet objectif bien précis résume l'art du compositeur, qui consiste à recueillir des chants et à les faire parvenir jusque dans les salles de concert tout en veillant à recréer l'atmosphère qui les entourait dans leur environnement d'origine. C'est surtout dans cet esprit, et donc celui du compositeur, qu'il convient d'aborder les Chants d'Auvergne.

Pour cela Anais Constant et l'Orchestre de Chambre de Toulouse se donne rendez-vous ce soir dans le joli cadre de l'Auditorium Saint-Pierre des Cuisines pour livrer un récital sur les Chants d'Auvergne.