lundi , 21 octobre 2019
Accueil || Articles || Sports || Play-off Toronto v TO XIII – Interview de Bastien ADER

Play-off Toronto v TO XIII – Interview de Bastien ADER

Au moment d’entamer le voyage vers le Canada pour défier Toronto dimanche (22/09 – 19h30 en France) en match de play-off, le groupe du TO XIII est déterminé et serein, à l’image de son centre Bastien ADER. De retour de blessure, l’international Français est prêt à traverser l’Atlantique pour se mesurer au leader de la saison régulière.

Bastien, donne-nous de tes nouvelles ?

Bastien ADER : Je reviens d’une grosse pubalgie qui m’a empêché de jouer pendant 4 mois, je suis de retour depuis un mois. Je suis plein d’énergie puisque j’ai eu le temps d’en engranger (rire). J’en rigole maintenant mais quand j’étais blessé, ce n’était pas tous les jours facile, il a fallu s’armer de patience pour traverser cette épreuve (sourire). C’était frustrant de voir les copains jouer et de ne pas pouvoir aider, m’entraîner ou jouer avec eux mais c’est comme ça, les blessures font partie de la carrière d’un joueur.

Heureusement pour moi, malheureusement pour eux, nous avons été nombreux à être blessés au même moment, notamment pour une pubalgie, et j’ai eu de la chance de ne pas avoir été tout seul. Ce n’est pas une blessure évidente, une inflammation très dure à faire partir. Après 4 mois à ronger mon frein, j’étais très heureux de revenir (sourire). C’est derrière moi maintenant.

Parle-nous du dernier match contre York.

Bastien ADER : Nous avons vraiment réussi à tenir notre plan de jeu. Nous avons été sérieux avec le ballon et en défense, en limitant les fautes. York est une très bonne équipe et elle nous a proposé une grosse résistance que nous avons su surmonter en imposant notre jeu. Je pense que nous pouvons le prendre comme un match référence, peut-être le meilleur match de notre saison. Il faut maintenant continuer.

Une prestation qui explique l’écart au score important ?

Bastien ADER : Oui, et par le fait aussi que pour la première fois depuis longtemps, le groupe était quasiment au complet. Et encore, il manquait Tony (MAUREL) et Ilias (BERGAL). Ces deux facteurs expliquent le score, qui reflète plus notre performance que le match de York car, encore une fois, ils nous ont imposé un gros bras de fer.

Direction Toronto maintenant.

Bastien ADER : C’est un tout autre match qui sera d’un plus haut niveau encore. Nous connaissons bien Toronto, nous savons à quoi nous attendre. Nous les avons battus une fois cette saison, puis nous avons perdu au Summer Bash et au match retour, mais il faut aussi relativiser, l’équipe était décimée pour ces deux matchs. Ces défaites sont dans un coin de notre tête mais ça ne change rien à notre préparation et à notre détermination. Si nous jouons comme ce week-end… Ce sera difficile, mais nous serons en mesure de l’emporter. J’ai confiance en nous.

Comment vous abordez ce match ?

Bastien ADER : Sereinement. Comme tous les matchs, pas de pression particulière. Nous sommes forcément plus excités parce que ce sera très intéressant à jouer, nous savons que ce sera un match de haut niveau mais à part ça, rien ne change. Il n’y a pas de pression particulière, nous savons ce qu’il y a à faire et nous sommes motivés à fond pour le faire.

Est-ce aussi dû au fait que le perdant ne sera pas éliminé et aura une autre opportunité d’aller en finale ?

Bastien ADER : Pour nous, c’est clair dans nos têtes, nous ne pensons qu’à gagner. Dès le début, nous nous sommes fixés de tout gagner dans ces phases finales. Nous avons remporté un match, il en reste deux. Nous ne pensons pas à l’éventuelle seconde chance, nous voulons gagner à Toronto et gagner la finale.

Un dernier mot sur Toronto ?

Bastien ADER : Nous commençons à être habitués, nous jouons contre eux depuis deux ans. Nous connaissons leur système de jeu, leur équipe qui compte des joueurs d’expérience, habitués au très haut niveau. Ils ont de la qualité à chaque poste, mais nous n’avons rien à leur envier, nous aussi nous avons ça (sourire).