dimanche , 4 décembre 2016
Accueil || Articles || Concerts || Peaches, en concert le 30 novembre au Bikini

Peaches, en concert le 30 novembre au Bikini

Peaches fait son grand retour avec un concert au Bikini le 30 novembre 2016.

Depuis quinze ans, Peaches explore des voies sexuelles progressives, ouvrant sans cesse de nouvelles portes que tant d’autres artistes ont suivies. ‘Rub’, enregistré à Los Angeles avec son complice de toujours Vice Cooler, ne déroge pas à la règle, poussant l’aventure encore plus loin.

« Après 6 ans, j’étais vraiment excitée à l’idée d’écrire à nouveau, notamment sur ce qu’est Peaches » explique la chanteuse. « Je me sentais plus à l’aise de tester chaque nouvelle idée que je voulais explorer. Nous passions dix heures par jour à composer des sons et peu importe ce qu’il en sortait, j’écrivais et développais par- dessus. Notre seul objectif était de réaliser le meilleur album que nous puissions faire ». Débordant de rythmes sensuels et de basses charnelles, l’album s’ouvre sur le titre ‘Close Up’ avec la voix inimitable de Kim Gordon (Sonic Youth), enregistrée en une prise. On retrouve également la collaboratrice de longue date de Peaches, Feist, qui clôt l’album avec l’hypnotique ‘I Mean Something’. Deux titres de rupture, ‘Free Drink Ticket’ et ‘Dumb Fuck’, dévoilent une Peaches moins politique et plus personnelle que d’habitude.

Une fois de plus, Peaches réalisera ou fera réaliser un clip pour chaque titre de l’album. La série commence par ‘Light In Places’, dirigé par Peaches et écrit pour la performeuse Empress Stah, présentant son fameux laser butt plug show dans le clip. Depuis ses débuts en 2000 avec l’album « The Teaches of Peaches », Peaches a collaboré avec Iggy Pop, Josh Homme, Yoko Ono, Major Lazer, Le Tigre ou encore REM. Tout le monde se souvient notamment de l’excellent single ‘Fuck The Pain Away’, apparu aussi bien dans le Lost In Translation de Sofia Coppola que dans True Blood, 30 Rock ou South Park.

Les six dernières années ont sans doute été les plus productives de sa carrière, entre son spectacle « Peaches Christ Superstar », son opéra-electro-rock « Peaches Does Herself», et son apparition en tant que rôle principal dans l’opéra de Monteverdi « L’Orfeo » à Berlin. L’intégralité de la carrière de Peaches est à retrouver dans le livre « What Else Is In The Teaches Of Peaches », une collection de photos prises par Holger Talinski, disponible le 16 juillet (Akashic/Turnaround).

Peaches en concert
Le 30 novembre au Bikini
Réservations : www.lebikini.com