jeudi , 20 février 2020

La Cinémathèque de Toulouse met à l’honneur les nouveaux excentrés du cinéma français

Jusqu’au 4 février 2020, la Cinémathèque de Toulouse lève le voile sur les nouveaux excentrés du cinéma français. Ces réalisateurs atypiques soufflant un vent nouveau et frais sur notre cinéma.

On ne peut pas parler de mouvement, ni même de génération, mais force est de constater que le cinéma français de ces dernières années produit un cinéma qui sort ostensiblement des sentiers battus en proposant des films rebattant les cartes de la narration cinématographique standard. Quentin Dupieux, bien évidemment, et Bertrand Mandico en sont les exemples les plus remarqués. Mais d’autres cinéastes encore, jeunes et moins jeunes, proposent des visions du monde personnelles et atypiques qui renouvellent en même temps l‘écriture cinématographique.

VENEZ LES RENCONTRER

Quentin Papapietro, cinéaste, jeudi 30 janvier, à l’issue de la projection de son film En fumée
Fabienne Hanclot, déléguée générale de l’ACID, mardi 4 février à 19h
Maryam Goormaghtigh, cinéaste, mardi 4 février, à l’issue de la projection de son film Avant la fin de l’été

LES FILMS

STEAK – Quentin Dupieux – 2007

RUBBER – Quentin Dupieux – 2010

MERCURIALES – Virgil Vernier – 2014

APNÉE – Jean-Christophe Meurisse – 2016

LE PARC – Damien Manivel – 2016

AVANT LA FIN DE L’ÉTÉ – Maryam Goormaghtigh – 2017

POUR LE RÉCONFORT – Vincent Macaigne – 2017

BRAGUINO – Clément Cogitore – 2017

IL SE PASSE QUELQUE CHOSE – Anne Alix – 2018

EN FUMÉE – Quentin Papapietro – 2018

ULTRA RÊVE – Caroline Poggi, Jonathan Vinel, Yann Gonzalez, Bertrand Mandico – 2018

BÊTES BLONDES – Maxime Matray, Alexia Walther – 2019

La programmation complète : www.lacinemathequedetoulouse.com