mardi , 17 septembre 2019
Accueil || Articles || Cinéma || Festival 4DX au cinéma Gaumont Labège !

Festival 4DX au cinéma Gaumont Labège !

Du mercredi 4 au mardi 10 septembre, le cinéma Gaumont Labège propose un Festival 4DX. Pour un tarif exceptionnel de 8€ (et 2€ pour les détenteurs du CinéPass), les spectateurs pourront (re)découvrir 4 films cultes à travers une expérience à couper le souffle.

Du 4 au 10 septembre, les cinémas Pathé et Gaumont équipés de salles 4DX proposeront Avengers : Endgame, Venom, Aquaman et Mad Max Fury Road. L’occasion de voir ou revoir ces films en profitant des évolutions technologiques spectaculaires qu’offrent aujourd’hui les salles de cinéma Pathé et Gaumont. A noter que le film Mad Max Fury Road n’avait jusqu’ici jamais été projeté en 4DX en France. Ce festival sera donc l’unique occasion de voir le film de George Miller dans ces conditions exceptionnelles.

Plus d’informations : https://www.cinemaspathegaumont.com/cinemas/cinema-gaumont-labege

La technologie 4DX


La technologie 4DX permet aux spectateurs de vivre une expérience à couper le souffle. Plongés au cœur du film, tous leurs sens sont stimulés au travers d’une expérience cinématographique immersive sensationnelle. Chaque salle est dotée d’un équipement de haute technologie associant les mouvements des fauteuils à des effets sensoriels spéciaux tels que le vent, la pluie, l’orage, le brouillard, la neige, la fumée, les odeurs et la lumière en parfaite synchronisation avec les actions du film à l’écran.

Chaque fauteuil 4DX est capable de créer des mouvements fluides et dynamiques au plus proche des actions du film grâce à une combinaison, à degrés variables, de trois mouvements : soulèvement (vers le haut et le bas), oscillation (de gauche à droite) et basculement (en avant et en arrière) avec, en plus, des effets de vibration et chatouillement.

L’animation est spécialement chorégraphiée conjointement à l’action qui se tient à l’écran. Ainsi, lors d’une scène de course poursuite, les fauteuils s’inclinent pour simuler la suspension en l’air et les spectateurs reçoivent des souffles d’air pour simuler la vitesse de l’action.