jeudi , 2 juillet 2020

Cinéma en Construction : un pont entre Toulouse et Lima

Le dispositif pionnier d’accompagnement de films latino-américains au stade de la post-production se déroulera, à partir de cette année, sur deux continents, en s’intégrant à « Cine del mañana », section industrie du Festival de Cinéma de Lima PUCP (Pérou), et en réaffirmant ainsi l’importance de la coopération entre l’Europe et l’Amérique latine. 

En tenant compte des mutations rapides du secteur de l’audiovisuel, de l’intérêt des créateurs et producteurs latino-américains, des possibilités de coopération professionnelle entre l’Europe, l’Amérique Latine et le reste du monde et en considérant la nécessité de dynamiser le marché cinématographique latino-américain et de générer des opportunités pour que les films de la région existent et trouvent leur public, le Festival de Cinéma de Lima (PUCP) se joint à Cinélatino, Rencontres de Toulouse pour affronter un défi commun et partager les valeurs solidaires et les enjeux fondateurs de Cinéma en Construction.

Convaincus de l’importance de ne pas différer cette première expérience commune de Cinéma en Construction, devenue encore plus pertinente dans le cadre actif des mesures sanitaires relatives au coronavirus, l’initiative se déroulera au mois d’août 2020 depuis Lima, en version virtuelle, comme ce fut le cas avec l’édition la plus récente, fin mars, depuis Toulouse.

Le Festival de Lima PUCP, événement péruvien important dédié aux cinématographies latino-américaines, se déroule durant le mois d’août et prépare sa 24ème édition. Le festival s’est doté il y a quatre ans d’une section professionnelle, « Cine del mañana », rencontre de professionnel.le.s péruvien.ne.s et internationaux.ales autour d’un work in progress réservé à des films péruviens au stade de la post-production et d’un LAB pour des projets de longs métrages péruviens, en développement.

Les conditions de participation à Cinéma en Construction, espace de participation réservé aux professionnels péruviens, latino-américains et internationaux, seront annoncées prochainement.

La sélection des six films qui composera chaque programme sera commune aux comités de Lima et de Toulouse. Les prix à attribués seront annoncés en temps voulus, de même que les avancées et détails relatifs à cette nouvelle alliance.

Depuis le début en 2002, 209 films ont été présentés à un public de professionnel.le.s, assidu.e.s et fidèles, en 36 sessions.  Une fois terminés, 106 films ont été sélectionnés dans différentes sections de festivals internationaux de prestige tels que Cannes (27 films), Berlin, Venise, San Sebastián, Sundance, Locarno, Rotterdam…

Parmi ceux-ci, nombreux sont ceux qui ont été primés, y compris avec les prix les plus importants comme :

GLORIA, de Sebastián Lelio (Chili/Espagne) : Prix d’Interprétation Féminine à Paulina García à Berlin, section officielle (2013)

PELO MALO, de Mariana Rondón (Venezuela) : Concha de Oro à San Sebastián, section officielle (2013) 

IXCANUL, de Jayro Bustamante (Guatemala/France) : Ours d’Argent à la Meilleure Contribution Artistique – Prix Alfred Bauer à Berlin, section officielle (2015)

DESDE ALLÁ, de Lorenzo Vigas (Venezuela/Mexique) : Lion d’Or à Venise, section officielle (2015)

EL INVIERNO, de Emiliano Torres (Argentine/France) Prix Spécial du Jury (ex-aequo) et Prix du jury à la Meilleure photographie à San Sebastián, section officielle (2016)

REY, de Niles Atallah. (Chili/France/Pays-Bas/Qatar) Prix Spécial du Jury à Rotterdam, section officielle (2017)

TEMPORADA DE CAZA, de Natalia Garagiola (Argentine, Etats-Unis, France, Alemagne, Qatar) Prix du Public, à Venise, Settimana della Critica (2017).

TIBURONES, de Lucía Garibaldi (Uruguay/Argentine/Espagne) Prix de la Mise en Scène à Sundance, section World Cinema Dramatic (2018)

BLANCO EN BLANCO, de Theo Court (Chili/Espagne/France), Prix du Meilleur Réalisateur et Prix FIPRESCI à Venise, section Orizzonti (2019)

ALGUNAS BESTIAS, de Jorge Riquelme (Chili), Prix Nouveaux Réalisateurs à San Sebastián, section News Directors (2019) 

SIN SEÑAS PARTICULARES, de Fernanda Valadez (Mexique/Espagne), Prix du Public et Prix Spécial du Jury au Meilleur Scénario à Sundance, World Cinema Dramatic (2020).

On peut aussi noter que quelques 80 films programmés à Cinéma en Construction ont été distribués commercialement en France.

>>> www.cinelatino.fr