vendredi , 19 avril 2019
Accueil || Concours || Cave Poésie : Invitations pour 2 spectacles

Cave Poésie : Invitations pour 2 spectacles

La Cave Poésie présente "Cabaret clandestin" et "Comédie" du 13 au 24 Avril, gagnez vos invitations pour le spectacle de votre choix.

Cabaret clandestin de Anne Sicco

Au printemps 1871, à Paris, les communards refusent de capituler contre les Prussiens et se révoltent contre le gouvernement de Thiers qui siège à Versailles. Cet affrontement populaire fait des milliers de victimes et marque pour longtemps l'histoire de la capitale.
Peu avant sa mort, l'auteur de L'internationale, Eugène Pottier, écrivait dans une de ses dernières chansons, en 1886 : Tout ça n'empêche pas, Nicolas, que la Commune n'est pas morte…
Aujourd'hui pourtant, la chanson sociale est fortement marginalisée et exclue des médias. Les voix anciennes se sont tues de Béranger à Brassens, en passant par Jean-Baptiste Clément, Gaston Couté, Eugène Bizeau, Jacques Prévert et tous les autres. La muse rouge est devenue un vaste cimetière où un siècle non fraternel a enterré tous les écartés de l'Histoire. Eugène Pottier est de ceux-là.
En 2006 Anne Sicco entreprend d’ouvrir le carnet de textes et chansons de cette grande figure de la littérature populaire. La langue est exceptionnellement moderne. L’ensemble des textes est d’une troublante actualité. Des ombres rôdent : Brecht, Piscator, Cervantès, Goya, Daumier.
Elle décide de créer le Cabaret Pottier, cabaret d’idées, cabaret populaire, dans la tradition des goguettes, des “bistroquets”, des “bistrouilles”, lieux publics souvent clandestins dans lesquels les poètes chantant du pavé raillaient la politique, dénonçaient les injustices et se faisaient les portes parole des pauvres, des laissés pour compte de la société.
Christophe Seval, Olivier Copin et Aurélia Marceau interprètent et chantent 17 textes de ce maître de la caricature et de l’urgence poétique, et proposent au public, au cours de la soirée, de reprendre avec eux quelques chansons dont les textes seront distribués à l’entrée.
Un cabaret qui rend hommage au “poète des barricades”, celui qui, comme Louise Michel, Jean-Baptiste Clément ou Victor Hugo, a su exprimer son indignation face à l'absurde et terrible condition des laissés-pour-compte de la société.

Du mardi 13 au samedi 24 Avril, le mardi 13 à 21h30 et du mercredi au samedi à 19h30 (Relâches dimanche, lundi et mardi 20)

Comédie

« Comédie » de Samuel Beckett, pièce écrite en 1963, nous présente trois personnages, un homme et deux femmes, emprisonnés jusqu’au cou dans des jarres autant qu’ensevelis dans des paroles monologuées. Ils sont immobiles, fixés par la lumière, épinglés, face au public. Chacun ignore l’autre, pourtant, les paroles éparpillées semblent se répondre.

Que s’est il passé? Une histoire de cocuage banale, ou l’homme, pris entre deux femmes, a finit par s’enfuir, laissant croire à chacune d’elle qu’il a filé avec l’autre. Il s’agit donc d’une comédie sur fond noir qui raconte une histoire vaudevillesque. Mais là ou l’originalité de l’écriture intervient, c’est que chacun semble connaître sa partition solitaire et la rejoue indéfiniment.
Un trio de têtes parlantes fixe en forme de concerto d’aveux plus délirants les uns que les autres. Les projecteurs s’allument sur une bouche – parole, puis s’éteignent, puis se rallument ailleurs, puis s’éteignent, puis reviennent, encore et encore… Sur un rythme haletant, il faut prendre la parole, vite, pour justifier, expliquer, se mettre en colère, poser des questions… mais c’est déjà trop tard, la lumière vient de s’éteindre à nouveau. Trois humains travaillés de l’intérieur par la fureur d’être entendus, vus, qui cherchent désespérément des témoins de leur existence , et des spectateurs qui assistent, hallucinés, au déballage de la voix intérieure de chacun, pour tenter de retrouver le fil invisible qui les relie.

Du mercredi 14 au samedi 24 avril à 21h30 (Relâche dimanche, lundi et mardi)

Invitations : Gagnez vos places pour les premières représentations du spectacle de votre choix en téléphonant à la Cave Po au 05 61 23 62 00 et en donnant le code "Toulouseblog.fr".

Aller Plus Loin…
Programmation Cave Poésie
Contact, plan d'accès et présentation Cave Poésie