fbpx
jeudi , 21 février 2019
Accueil || Articles || Cabaret à Toulouse : Interview avec Vanessa Cailhol

Cabaret à Toulouse : Interview avec Vanessa Cailhol

Le musical de Broadway Cabaret sera de passage par le Zénith de Toulouse les 24 et 25 février: rencontre avec Vanessa Cailhol, la "Toulousaine" de la troupe.

A l'occasion du forum Fnac spécial Cabaret, nous avons rencontré la toulousaine du spectacle Vanessa Caihol. Enfant des Comédies Musicales, l'actrice revient avec nous sur son parcours et sur cet adaptation du Musical de Broadway signé Sam Mendes.


Toulousaine, certes, mais qui est Vanessa Caihol ?
Je suis née à Toulouse, j'ai grandit en Aveyron à Rodez et je suis revenue vers 18 ans, après le bac à Toulouse pour intégrer une école de danse. Cette école se situe à Saint-Orens, et j'y suis restée pendant 2 ans et demie.

Comment as tu intégré la troupe de Cabaret ?
J'ai fais plein de choses avant, je suis partie un an à Genève pour finir ma formation là bas. Il y a 5 ans, je suis arrivée sur Paris. J'ai voulu me former en chant, en théâtre, en faisant une école de comédie musicale puis les cours Florent afin de faire un peu plus de théâtre. Petit à petit, je me suis formée dans d'autres arts: je suis devenue pluri-disciplinaire et j'ai fais plusieurs comédies musicales. Pour Cabaret, un casting classique, comme on en fais beaucoup, et c'est passé.

Cabaret a un sujet lourd et est une comédie musicale à part dans le paysage hexagonal. Tu dois être heureuse d'être de l'aventure ?
Oui énormément! Cabaret c'est un peu comme… pas l'apogée, mais le rêve de beaucoup d'artistes de comédies musicales car c'est une très belle oeuvre et pour moi un petit rêve. J'avais une envie très forte d'y participer.

Avant Cabaret, tu avais fait d'autres Comédie Musicales…
Oui, l'an dernier j'étais sur Mama Mia, qui continue à Mogadore, et j'avais fait le Showcase l'an dernier au Bikini pour la promo de la tournée. Avant j'ai fait Grease, un Violon sur le toit, les Misérables… Et des choses un peu moins connues comme Peter Pan ou le Prince et le Pauvre.  

Avec Emmanuel Moire, la nouvelle recrue quatre étoiles de Cabaret, comment se passent vos rapports ?
Comme tu as pu le voir, je l'adore, on se chambre pas mal et c'est devenu un ami. C'est une personne que j'apprécie beaucoup : un très bon copain. Emmanuel est très sérieux, très professionnel, très posé, très humain et un magnifique partenaire de scène.

Enfin, tu reviens à Toulouse pour une journée, c'est pas assez non ?
Un aller retour, en une journée c'est trop court. J'ai même pas prévenu mes copines car cette journée marathon ne me permettra pas de les voir. Mais revenir à Toulouse, pour ce Show Case c'est vraiment sympa.

L’histoire de Cabaret : L'action de CABARET se déroule dans les années trente à Berlin où la crise économique fait rage. Au cours d'un voyage dans la capitale allemande, le jeune écrivain américain Cliff Bradshaw découvre le Kit Kat Klub, une boîte de nuit décadente où se produit la chanteuse Sally Bowles dont il tombe amoureux. La logeuse de ces derniers, Fraulein Schneider, projette de se marier avec l'épicier juif Herr Schultz, mais tout se complique dans cette ville menacée par les nazis qui s'activent à mettre sur pied le troisième Reich. Pendant ce temps, au Kit Kat Klub, Cliff Bradshaw, en quête d'inspiration pour son prochain roman, découvre les idées libertaires, le métissage social et culturel et les mœurs sans tabou qui animent le monde de la nuit berlinoise. Sally Bowles et le Maître de Cérémonie du club, drôle et cynique, offrent un divertissement extravagant et provocant aux spectateurs venus profiter d’une soirée pour un instant hors de la réalité.