jeudi , 20 juin 2024

Wakefield vs TO XIII – L’interview de Samy MASSELOT

Opposés aux Wakefield Wildcats dimanche en 8èmes de finale de Coupe d’Angleterre (Challenge Cup), Samy MASSELOT et le Toulouse Olympique XIII visent une victoire historique qui leur permettrait de décrocher leur ticket pour les ¼ de finale. Face à une des équipes en forme de Super League, la tâche s’annonce très relevée. Rencontre avec le pilier Olympien.

Présent lors du succès face au leader du Championship (2ème division) au tour précédent de cette compétition, le pilier Olympien, passé par Wakefield, est pleinement tourné vers ce nouveau match couperet. Il nous parle de la préparation du TO pour cette échéance et des enjeux d’une telle victoire pour le club.

Tout d’abord, peux-tu te présenter et nous dire en quoi le match contre Wakefield est particulier pour toi ?
Samy MASSELOT : Samy MASSELOT, 27 ans, 1m87, 105 kilos, à la base ailier ou coupeur de citron, j’ai fini pilier surement dû à ma finesse (rires). En ce qui concerne le match, celui-ci est assez significatif pour moi puisque j’ai eu le plaisir, sous l’ère de John Kear (NDLR : entraineur en 2010) de porter le maillot des Wildcats pendant un match de Super League. Par la suite, j’ai évolué dans leur équipe réserve. C’était une expérience géniale qui s’est malheureusement soudainement arrêtée, à cause du changement d’entraineur pour la saison 2011.

Quels sont les maitres mots de la préparation de ce match couperet contre l’écurie de Wakefield ?
Samy MASSELOT : Wakefield est une équipe habituée aux matchs couperets et à forts enjeux, il va donc falloir rester prudents sans pour autant restreindre notre jeu. Nous travaillons donc sur tous les petits détails qui font la différence entre une équipe de League One et une équipe de Super League, axant notre préparation sur un travail de défense infaillible. Notre philosophie a toujours été basée sur le fait de jouer les bons coups, quelque soit l’équipe en face nous restons sur la même lignée, travaillant dans l’ambition de faire une grosse performance sur le terrain des Wildcats. Nous sommes sûrs de nos chances et l’objectif est clair pour tous : Gagner.

Que peux-tu nous dire de leur équipe actuelle ?
Samy MASSELOT : Cela fait quelques années que Wakefield est une équipe instable, qu’elle vit beaucoup de changements d’entraineurs et d’effectif. Cependant, cette saison, l’écurie s’est renforcée, consolidée, notamment autour d’un bon pack, composé de joueurs d’expérience comme par exemple l’international français Mickaël SIMON. Il va donc falloir être vigilants face à des joueurs qui jouent vite et bien. Actuellement, Wakefield enchaîne de très bons résultats, comptant 6 victoires sur ses 7 derniers matchs (NDLR : les Wakefield Wildcats sont septièmes du classement de Super League). L’équipe est donc en pleine confiance. Aussi, le contexte de la Challenge Cup est spécial, il est un moyen pour des formations qui ne prétendent pas spécialement au titre de champion de Super League, de tirer leur épingle du jeu et de battre des « gros » lors de matchs éliminatoires. Autant vous dire que les Wildcats vont préparer ce match à fond.

Selon toi, quelles pourraient être les armes du TO pour venir à bout de Wakefield ?
Samy MASSELOT : La force principale du TO est sans nul doute la puissance du collectif. Depuis trois ans notre équipe s’est construite avec peu de changements. Nous n’avons pas de joueurs stars, c’est le groupe qui fait notre force. Et plus que notre groupe, j’ai envie de dire le club. Tout le monde travaille dans le même sens (que ce soit les dirigeants, le staff, les joueurs et les bénévoles), et nous pouvons tous compter les uns sur les autres. Cette dynamique et cette union se fait ressentir à tous les niveaux, et ce jusqu’au résultat final sur le terrain.

Comment allez-vous gérer la pression de ce match à fort enjeu ?
Samy MASSELOT : Pour l’heure actuelle, nous sommes axés sur la préparation du match, la pression se fera peut être ressentir dans un second temps. Sur cette rencontre contre Wakefield, nous n’avons rien à perdre ou plutôt tout à prouver. Le groupe est très heureux et très excité de jouer ce match. Personnellement, j’aurais pu aborder cette rencontre comme une revanche personnelle mais je le prends plutôt comme un match très important pour l’équipe et le TO. Encore une fois, nous voulons prouver la légitimité du projet du Toulouse Olympique en Super League à long terme et cela passera par le terrain.

Pour finir, comment abordes-tu la suite de la compétition ?
Samy MASSELOT : Sans nul doute, la suite de la compétition va être assez rude. Nous savons que nous ne serons pas toujours les bienvenus, mais ça nous laisse complètement indifférents. Que les conditions soient difficiles ou non, nous donnerons tout pour atteindre notre objectif final qui est de monter en Championship l’année prochaine.

photo : Samy MASSELOT – Crédit Patrick BATARD

A voir aussi

Basket. Le TMB s’offre une balle de match !

Le Toulouse Métropole Basket arrache une « belle » grâce à sa victoire lors du match de …