dimanche , 22 octobre 2017
Accueil || Articles || Que lire pour la rentrée littéraire 2017 ?

Que lire pour la rentrée littéraire 2017 ?

Avec 581 romans et publications, la rentrée littéraire 2017 sera plus dense que l’année précédente avec 81 premiers romans, 390 romans français et 191 nouveautés étrangères publiés entre mi-aout et fin septembre. Mais qu’allons nous lire dans les prochains mois ?

Les amoureux de littérature se préparent à dévaliser les libraires dès la fin août pour découvrir les dernières nouveautés de la rentrée. On pense notamment, à Toulouse, à Ombres Blanches et d’autres. Cette rentrée littéraire 2017 est grandiose dans le nombre de publications, soit 581, mais aussi dans les têtes d’affiches. En effet, les lecteurs découvriront le Améie Nothomb annuel avec « Frappe-toi le coeur » chez Albin Michel, Eric Reinhart avec la Cambre des Epoux chez Gallimard, Sorj Chalandon chez Grasset, Chantal Thomas au Seuil, Marie Darrieussec chez P.O.L ou encore Fabrice Humbert chez Gallimard. On a un coup de coeur pour le nouveau Kamel Daoud (Actes Sud) et aussi le dernier Erik Orsenna (Stock). Sans oublier Lola Lafon avec « Mercu, Mary, Patty » chez Actes Sud et « Les histoires de Franz » de Martin Winckler (POL).

De notre côté, on restera attentif à « Un certain M Piekielny » de François-Henri Désérable sur Romain Gary mais aussi à « Innoncence » d’Eva Ionesco, « Vous connaissez peut-être » de l’infatigable Joann Sfar aux éditions Albin Michel. Ah oui, on a failli l’oublier mais ça serait une erreur après deux derniers romans passionnants « Eva »(Stock) et « California Gils »( Grasset), Simon Liberati est de retour avec « Les rameaux noirs » (Stock) sur la création. Impatience !

Côté auteurs étrangers, il y a du beau monde aussi. L’excellent Don DeLillo est de retour avec « Zero K » chez Actes Sud, Joyce Carol Oates revient sur son enfance avec « Le Paysage perdu », puis on lira Orhan Pamuk, Colson Whitehead, Ali Zamir, Ron Rash et Daniel Mendelsohn.

Pour finir, qui dit rentrée littéraire, dit petits nouveaux. Ils sont au nombre de 81 cette année. Ainsi, on pourra découvrir « Le courage qu’il faut aux rivières » d’Emmanuelle Favier (Albin Michel), « Fief » de David Lopez (Seuil), « Son absence », d’Emmanuelle Grangé (Arléa), « Ma reine », de Jean-Baptiste Andrea (L’Iconoclaste). Bref, il faudra faire des choix cette année encore même si on meurt d’envie de tout découvrir.

 

A Toulouse, pour la rentrée littéraire rendez vous dans plusieurs librairies :
Ombres Blanches, 50 Rue Léon Gambetta
Librairie Privat 14 rue des arts
Gibert Joseph 22 rue des Lois
Librairie Terra Nova 18 rue Léon Gambetta