mercredi , 16 août 2017
Accueil || Articles || Concerts || Premières informations pour les Siestes Electroniques 2017 à Toulouse

Premières informations pour les Siestes Electroniques 2017 à Toulouse

Les Siestes Electroniques sont de retour du 29 juin au 2 juillet à Toulouse avec les premiers noms de cette 16e édition.

Le merveilleux Festival Les Siestes Electroniques a dévoilé les premiers noms de sa 16e édition toulousaine, qui aura lieu au Jardin de Compans-Caffarelli. Comme toujours, les Siestes proposent une programmation éclectique et toujours gratuit dans un jardin public où s’y croisent des festivaliers, des mariés ayant prévu de prendre leurs photos ou encore des riverains qui jouent avec leur enfant.


PREMIERS NOMS DE L’ÉDITION TOULOUSAINE
Gaussian Curve (1ère française) – ambiant élégiaque
La réunion belle à en pleurer entre un chantre oublié des musiques illustratives (Gigi Masin), un producteur obscure de musique baléarique (Jonny Nash) et un dj hype house (Young Marco).

Huerco S. – house expérimentale
Huerco S. s’intéresse aux musiques obliques, celles qui nous vrillent l’esprit, nous obsèdent par leur côté bancale et étrange.

Marie Davidson – coldwave humaniste
Aussi froide que le métal et amère comme une dernière gorgée de bière à 7 h du matin, les chansons minimalistes de Marie Davidson transpirent pourtant une humanité touchante.

Princess Nokia – rap incarné
Il y a une soif de liberté chez Princess Nokia : rarement on aura eu l’occasion d’entendre un panel aussi large d’influence, du rap oldschool aux morceaux d’influence trap.

Gum Takes Tooth – rock chamanique
Une musique incantatoire, aussi physique que mentale, qui répète des motifs rythmiques jusqu’à parer ces-derniers de pouvoirs magiques.

NV (1ère française) – avant-garde pop
À l’écoute de la musique de NV, on est réellement troublé par la complexité et la subtilité des mélanges, perdu quelque part entre la Russie et le Japon.

Tako Reyenga B2B Dynamons (1ère française) – musique mentale
Sans école ni barrière, Tako et Ilias nous baladent sur tous les continents des non-tubes, des morceaux de bravoure totalement incompris, des pistes aussi hasardeuses que belles.

Harvey Sutherland and Bermuda – disco brûlante
Dans une grande tradition qui relie underground et mainstream, Harvey Sutherland and Bermuda jouent du disco et de tous ses clichés lors de concerts dès lors aussi kitschs que jouissifs.
Les Siestes Electroniques 2017 Toulouse
Du 29 juin au 2 juillet au Jardin de Compans-Caffarelli