fbpx
mercredi , 20 mars 2019
Accueil || Articles || Concerts || Les Femmes s’en mêlent, le 23 mars à Toulouse

Les Femmes s’en mêlent, le 23 mars à Toulouse

Le Festival Les Femmes s'en mêlent célèbre la scène féminine au Saint des Seins de Toulouse le 23 mars avec Lail Arad, Jet Lag et Ropoporose.

Le festival LES FEMMES S'EN MELENT célèbre la scène féminine indépendante depuis maintenant 19 ans. A sa naissance en 1997, il ne s'agissait alors que d'un unique concert parisien, le 08 mars, journée internationale de la femme. Gardant cette même idée de départ mais s’affranchissant de cette journée de célébration, LES FEMMES S'EN MELENT s'étend désormais dans toute la France. Porté avec passion et curiosité, reconnu pour son éclectisme et son exigence, le festival met en avant des artistes innovantes, téméraires, affranchies et profondément singulières. Prenant appui sur une scène féminine de plus en plus riche et variée, il s'est développé au fil des années pour devenir un rendez-vous européen incontournable. Tirant partie de sa renommée il accueille de nombreuses artistes internationales et fait la part belle à la découverte et à l’émergence de nouveaux talents.

LES FEMMES S'EN MELENT, hormis ce subtil jeu de mots dénotant avec un certain plaisir la présence de plus en plus importante des femmes dans la musique ; est un festival militant, solidaire, défricheur et indispensable.Cette année, Jerkov collabore avec ce festival, pour organiser la date toulousaine.

Lail Arad
Fille du grand designer Ron Arad, cette jeune israélo-londonienne, à la voix douce, parle de choses graves sans jamais se prendre au sérieux, ni tomber dans le vulgaire. Un subtil dosage où la mélodie de sa guitare acoustique oscille entre maturité grave et candeur enfantine. Auteure et compositrice, Lail Arad revient au devant de la scène, après son premier album «Someone new» sortie en 2011, avec un deuxième album coproduit intitulé « The Onion ». On y retrouve tout ce qui faisait déjà son charme, son écriture fine et distanciée tout en autodérision. Fermement ancrée dans l’époque, elle arpente en exploratrice avertie les voies empruntées par ses maitres en poésie: Joni Mitchell, Leonard Cohen, Bob Dylan, Lou Reed avec une acuité toute particulière dans son écriture et ses commentaires sociaux espiègles et pertinents.

Ropoporose
ROPOPOROSE est un duo familial et fraternel, composé de Pauline (chant, guitare, clavier, percussions) et Romain (batterie, guitare, chœurs). Autour de l’utilisation de la boucle comme postulat initial, ces deux frangins s’efforcent de  transcrire, vagues après vagues, une liberté prolixe, empruntant autant aux échappées pop qu’à la pesanteur noise, aux rêveries juvéniles qu’aux embarquées incisives. Influencée entre autre par Yann Tiersen, Sonic Youth, Arcade Fire ou Piano Chat, leur musique est un miroir aux alouettes faite de bric & de broc, réunion de deux esprits aimant à malmener doigts et chaussures sur des scènes jamais trop petites.

Jet Lag
C’est en Mars 2014 que le groupe JL voit le jour à Toulouse sous l’impulsion de Juliette Lucas. Deux initiales identiques, symétriques, adossées, faisant front vis-à-vis de l’extérieur pour JET LAG.Invitation au voyage, à la sensibilité, au décalage dans l’espace-temps, rêves, sonorités du monde, multiculturel comme le XXIème siècle, un univers où le sombre côtoie la lumière, l’espoir en filigrane. JL : un mélange de pop, d’électro et de trip-hop et une voix singulière, légère, sur le fil, force et fragilité, dualité, guerre et paix, rêve et réalité.

FESTIVAL LES FEMMES S’EN MÊLENT – 19ème édition
LAIL ARAD (uk) + ROPOPOROSE + JET LAG
Mercredi 23 mars au Saint des Seins