vendredi , 19 avril 2019
Accueil || Articles || Concerts || Les Curiosités du Bikini volume 9 le 6 Octobre

Les Curiosités du Bikini volume 9 le 6 Octobre

Les Curiosités du Bikini repartent pour une nouvelle saison le 6 Octobre.

Depuis deux ans, les Curiosités révèlent des talents au public toulousain en vous conviant à une soirée trimestrielle. Ces deux ans de soirées ont débouchés en Mai dernier sur un grand festival intitulé "Le Week-end des Curiosités" où en plus de tous les groupes découvertes s'étaient produit Gaëtan Roussel, Gotan Project, Cocoon ou Lilly Wood and The Prick. Une vraie réussite qui entraînera normalement une nouvelle édition du festival au printemps prochain. Mais avant cela, l'association des Curiosités vous réservent plusieurs soirées dont la première aura lieu le 6 Octobre avec Housse de Racket, Concrete Knives et Montreal on Fire. 

>Housse de Racket :
C’est au conservatoire municipal (percussion pour Victor, guitare pour Pierre) qu’ils se rencontrent véritablement. Ce jour-là, ils jouent ensemble du Bernstein dans l’orchestre et Victor porte un t-shirt de Pearl Jam. S’engage alors un dialogue qui se ne s’est depuis jamais interrompu. L’histoire de Housse de Racket commence là. Son premier acte sera "Forty Love", sorti en 2008, ou la folle ambition d’un concept mené jusqu’à son terme et, 200 dates plus tard, jusqu’à l’épuisement. L’histoire de leur nouvel "Alésia" qui sortira le 22 août prochain, commence elle, plus tard : le 25 juin 2009, Michael Jackson s’éteint à Los Angeles. Pierre et Victor apprennent la nouvelle à Toulouse au moment de monter sur scène. Le concert de Housse de Racket sera ce soir là un hommage secret à leur idole de jeunesse. C’est en allumant un orgue Farfisa qu’ils imaginent le futur. Le chant de la machine et ses réverbérations font peu à peu disparaître les cloisons pour découvrir de nouveaux horizons.

>Concrete Knives :
Si certains les considèrent comme les dignes héritiers des B’52, d’autres reconnaitront en leur musique l’influence de la scène new-yorkaise du début des années 2000. Emmené par deux chants féminins et masculins au magnétisme incroyable & aux tonalités réjouissantes, Concrete Knives est une machine à hymnes destinés à être scandés à l'unisson. Leurs compositions nous replongent dans les vinyles de Papa où l’on y retrouve  sonorités actuelles, là où orgues et claviers vintage défilent sous les rythmiques syncopées. C’est frais, c’est juste, c’est la rencontre de la lame et du béton qui fait de belles étincelles et qui témoigne d’une réelle marque de fabrique. Concrete Knives ressuscite les fantômes des eighties pour en faire un savant mélange de pop acidulée.

>Montreal on Fire :

Montreal on Fire est né en 2006 dans les laboratoires de l'Université du Quebec à Montréal. Deux jeunes scientifiques se retrouvent alors la nuit pour produire une musique faite de diverses captations sonores. Complétés par deux nouveaux membres fin 2007, le groupe écrit et enregistre son premier album "Decline & Fall" dans la maison qu’ils occupent dans la campagne toulousaine. Le groupe part défendre son album sur les routes d’Europe, des légendaires squats allemands jusqu’à la scène du Bikini en avril 2010. 

Un an plus tard, le groupe sort de studio avec un second album composé de 10 titres, explorant une nouvelle écriture. Montreal on Fire est un renouvellement permanent qui cette fois-ci révèle un sens de l'écriture largement muri et une passion obstinée pour les atmosphères profondes. Ce nouvel Opus expose sans retenue cette énergie de survie, qui finalement explose et met en exergue toute la puissance émotionnelle du quatuor.

Les Curiosités du Bikini #9
Jeudi 6 Octobre 2011 à 20h30
Tarif : 5€

Aller plus loin…
Agenda concerts au Bikini
Présentation et plan d'accès au Bikini