samedi , 3 décembre 2016
Accueil || Articles || Cinéma || La Salle Nougaro fait son cinéma ce mardi soir !

La Salle Nougaro fait son cinéma ce mardi soir !

nougaro2016Pour continuer à fêter sa trentaine, la Salle Nougaro se métamorphose en salle de cinéma à l’occasion de l’événement Le Mois du Film Documentaire, avec la diffusion ce mardi 22 novembre à 20h30 de Nougaro, à tombeau ouvert et à guichets fermés qui rend hommage de façon originale à l’artiste en se concentrant sur le début de sa carrière avec la présence d’images inédites.

Dans le cadre de la manifestation nationale Le Mois du Film Documentaire et à l’occasion des 30 ans de la Salle Nougaro, la Médiathèque du CE Airbus Operations Toulouse présente Nougaro, à tombeau ouvert et à guichets fermés réalisé par Christophe Vindis, en Coproduction avec les films de la castagne – TLT– FRANCE TELEVISIONS et avec la participation de TV5MONDE. Un documentaire qui revisite la trajectoire de Claude Nougaro et présente des séquences inédites.

Porté par une œuvre intransigeante et atypique l’homme aux semelles de swing est ici saisi en plein vol, à hauteur d’ange. Nougaro, à tombeau ouvert et à guichets fermés remonte à la source, celle du Lapin Agile, où il balance ses poèmes « aux ravissantes gourdes » avant d’arpenter les clubs de jazz de Saint Germain. Il y sera reconnu par ses pairs, ces jazzmen qui attendaient un poète du verbe capable d’incarner leur son.

Des images inédites
Un documentaire de Christophe Vindis et Christian Laborde consacré à Claude Nougaro offre des images inédites d’un artiste dont la carrière semble si indissociable de Toulouse. Pourtant de Toulouse il en sera peu question dans le long parcours du compositeur du Jazz et la Java, de Cécile ma fille ou de Bidonville… « Toulouse fut pour moi une ville rosse » a-t-il ainsi confié à son ami et écrivain Christian Laborde.

Un portrait sous un nouveau jour
Le réalisateur toulousain Christophe Vindis a choisi la polyphonie artistique et fraternelle pour porter à l’écran cette parole-tambour, boxeuse infatigable. « Pour aborder ce portrait de Nougaro, j’ai fonctionné par cercles pour l’approcher. Ceux qui l’ont le plus connu, et ceux qui sont ses héritiers. Nous avons voulu montrer d’où il partait et où il allait. » Le film ferme la boucle, le retour à Toulouse sera lumineux, Nougaro peut reposer en paix,
les feux de ses tam-tam brûlent toujours.
La salle nougaro fait son cinéma
Ce mardi 22 novembre à 20h30 à la Salle Nougaro
entrée libre sans réservation dans la limite des places disponibles.