dimanche , 13 juin 2021

Entretien. Au cinéma CGR de Blagnac, « un engouement » pour la réouverture

Dans deux jours, le CGR Blagnac, près de Toulouse, rouvrira ses portes. Le directeur Jean-Baptiste Salvat et son équipe se prépare à retrouver le public. Entretien. 

Le 19 mai, les salles de cinéma vont rouvrir leurs portes. Les écrans diffuseront de nouveau des films après six mois de fermeture. Et plus d’un an d’incertitudes et de difficultés.

Des conditions d’accueil à la programmation en passant par le moral des équipes depuis plus d’un an, Jean-Baptiste Salvat, directeur du CGR Blagnac se livre entièrement et attend avec impatience les spectateurs à partir de mercredi. 

Après six mois de fermeture, le 19 mai, le public retrouve les salles. Dans quel état d’esprit est l’équipe du cinéma  ?

J’ai gardé le contact avec tous les employés tout au long de cette période, et je les ai un peu « sondés » quand à la reprise : tous manifestent un engouement pour revenir prendre leur poste et accueillir de nouveau les spectateurs (hormis deux ou trois démissions).

Quelles sont les conditions d’accueil du public pour cette réouverture ?

Tout ce qui est sens de circulation, distanciation, plexi de séparation, port du masque, gel hydro alcoolique reste en place comme avant et comme on en a l’habitude maintenant. Pour le reste : du 19 mai au 9 juin, les salles sont  limitées à 35% de leur capacités, 2 fauteuils doivent être laissés libres entre chaque groupe de spectateurs (groupes de 6 max), et fermeture de l’établissement à 21h, donc dernière séance aux alentours de 18h30.

 Du 9 au 30 juin, les salles limitées passent à 65% de leur capacités, 1 fauteuil laissé libre entre chaque groupe de spectateurs (toujours 6 max), et fermeture à 23h, donc dernières séances vers 20h45. A compter du 30 juin, retour à la normale, plus de restrictions.

Le bilan financier est catastrophique

Six mois de fermeture, c’est très long. A ce jour, quel est le bilan de cette année de pandémie ?

Le bilan financier est catastrophique, malgré les aides (qui heureusement étaient là) ; mais le point positif est le rapport que nous avons eu avec nos spectateurs sur nos réseaux sociaux tout le long de cette période, on sent une grosse envie du public de revenir dans les salles.

Comment les équipes du cinéma ont vécu cette période ?

C’est varié selon les cas, selon leurs situations personnelles et leurs entourages, mais on sent une lassitude de cet isolement crée par la situation. Ils ont tous hâte de retrouver une vie un peu plus normale, et reprendre une activité professionnelle fait partie de cette envie.

Le streaming et le cinéma

Pendant cette année de quasi-fermeture des cinémas, les plateformes de streaming ont pris un poids central. Tout s’est accéléré, avec des plateformes ne sortant plus de films en salle. Comment voyez-vous cette évolution pour les salles ? Quelles sont les solutions selon vous ?

Là c’est un avis très personnel, mais je fais partie de ceux qui ne croient pas du tout que le streaming remplacera les salles. C’est un mode de consommation d’œuvres qui est différent, je ne nie aucunement son ampleur ni sa belle évolution, mais je suis certain qu’il cohabitera avec le cinéma. Le cinéma n’est pas juste un visionnage, c’est une sortie, à la fois culturelle et de loisirs et les gens ont besoin de cela. Toutes les études montrent que le cinéma est le loisir culturel préféré des Français, et aussi le moins cher (n’en déplaise à ceux qui arrosent les réseaux sociaux en affirmant le contraire). Une baisse se ressentira toutefois dans les cinémas, en particulier sur les films dont la couverture médiatique sera moins réussie, moins attractive (les gens se tourneront vers un visionnage domestique dans ce cas) ; mais je suis certain que cette baisse ne sera pas à la hauteur de ce que beaucoup annoncent. L’histoire du cinéma est jalonnée de crises depuis sa création, la mort du cinéma a été annoncée de nombreuses fois, et pourtant 2019, année record pour les plateformes (je compte en année où les cinémas étaient ouverts), correspond à une année record pour le cinéma (plus de 210 millions de spectateurs en France).

Plus de 2000 réservations pour la semaine de reprise

Pensez-vous que les toulousains vont revenir nombreux dans les salles ou cela va prendre un certain temps (sans parler des jauges) ?

Cela prendra un peu de temps, hormis les spectateurs assidus qui ont déjà réservé de nombreux billets (nous sommes déjà à plus de 2000 réservations pour la semaine de reprise), les spectateurs occasionnels mettront un peu de temps à revenir, en particulier du fait que pour l’instant nous n’avons pas de séances de soirée, qui est le pilier de notre exploitation (en vacances scolaires c’est gérable, mais là…)

Que pourrons-nous voir dans les salles la première semaine d’ouverture?

Je vous invite à retrouver le programme sur le site du CGR (https://www.cgrcinemas.fr/blagnac/) . Mais le gros évènement de cette reprise est le manga Demon Slayer, qui a explosé tous les records au japon et USA.

Et dans les prochaines semaines, avec le nombre impressionnant de films sur les étagères, comment va se passer la programmation ?

C’est un casse-tête, d’autant plus qu’avec ces nombreux films beaucoup de distributeurs n’arrêtent pas de changer de date, avancer ou reculer leurs films. Je préfère donc attendre un peu pour vous communiquer des dates, mais vous pouvez consulter la rubrique « Prochainement » de notre site internet qui sera mise à jour dans les jours à venir. Toutefois, je préfère démarrer avec trop de film que pas de films, c’est une casse-tête pour les gens du métier mais c’est une aubaine pour les spectateurs.

A quand la reprise des beaux évenements CGR ( avant-premières etc..) ?

Vu que les dates de sorties bougent encore beaucoup, les actus vont se mettre en place en fonction, mais nous avons déjà la confirmation de la venue de l’humoriste Djal, qui viendra présenter en avant-première son premier film : OPERATION Portugal, lors d’une rencontre en fin de film le Mercredi 16 juin (séances à 19h45, rencontre en fin de film, places très prochainement ouvertes à la vente). Nous diffusons également le concert de Phoenix fin Mai/début juin dans notre salle Premium et dans le format ICE IMMERSIVE.

Quelques mots aux toulousains avant leur retour dans les salles le 19 mai ?

Nous sommes très heureux de vous retrouver, très heureux également pour nos amis restaurateurs, ainsi que pour nos partenaires de la nuit (je pense à La Voile Blanche, avec qui nous montons régulièrement des opérations) qui ont enfin une date.

Vos places et le programme du CGR Blagnac : https://www.cgrcinemas.fr/blagnac/