jeudi , 21 septembre 2017
Accueil || Articles || Ile du Ramier : l’espace nature ouvrira en 2018

Ile du Ramier : l’espace nature ouvrira en 2018

Le grand projet du Central Park toulousain prend forme et devrait ouvrir en 2018.

Mardi 20 juin, à 18h30, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, a lancé une concertation large sur le projet de l’Ile du Ramier. Ce projet qui s’inscrit dans le cadre du Grand Parc Garonne a pour objectif de poursuivre la valorisation des berges de la Garonne.

Avec ces 260 hectares de surface, ce poumon vert au cœur de la ville de Toulouse offre de nouvelles perspectives quant à sa reconversion, rendue possible par le déménagement du Parc des Expositions en 2020.

A court terme, sur le secteur nord du Ramier, l’ancien dancing, ravagé par plusieurs incendies, est en cours de démolition. Ce site deviendra un espace nature avec une ouverture au public prévue à l’été 2018. Une sorte de Central Park toulousain. Le projet final veillera à préserver la nature et la biodiversité, à envisager les activités du futur parc, à faciliter l’accès et à assurer la mobilité avec une priorité donnée aux piétons et aux vélos.

Pour commencer donc, Toulouse Métropole s’occupera de la pointe norde l’île, en face du Pont Saint Michel. Le Studio One sera détruit et laissera place à un jardin public dont voici les visuels :

 

 

Puis place à un espace revalorisé avec un nouveau jardin et un belvedere avec vu sur les ponts Saint Michel et Neuf. Après le déménagement du Parc des Expos en 2021, 10 hectares de terrain seront libre pour y aménager un grand espace et donner accès aux berges plus facilement.

Par la suite, des passerelles sur la Garonne pourrait être envisager tout comme la cité des sports extrèmes dans l’un des halls du Parc des Expositions actuels.

Bref, le projet semble se concrétiser et donne déjà envie de s’y ballader.

Le mot du Maire de Toulouse
« La création d’un nouveau Parc des Expositions de dimension européenne dans le nord toulousain ouvre de nouvelles perspectives pour l’Île du Ramier. « Parc Toulousain » il y a 100 ans avec ses allées ombragées, son espace nature ou encore son kiosque à musique, l’île ambitionne de renouer avec son histoire en se réappropriant le fleuve dans le cadre du Grand Parc Garonne. Alors, ensemble dans la concertation, co-construisons dès à présent l’île de demain ! » a déclaré Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole.