mardi , 16 août 2022

Chargement Évènements

Un an après le décès de Daniel Cordier (1920-2020), les Abattoirs présentent une nouvelle exposition de sa collection qui combine aussi bien des oeuvres d’art moderne et contemporain que des créations extra-européennes, des naturalia et des merveilles de la nature. Ce nouvel accrochage pose la question de la définition de l’artiste. Il s’inspire de l’exposition de 1977 « Artiste/ Artisan ? » au Musée des Arts décoratifs de Paris.

Cette exposition pionnière, portée par François Mathey (1917-1993), conservateur en chef, proposait de rassembler dans un ensemble homogène des oeuvres artisanales, des oeuvres d’art contemporain, ainsi que des objets façonnés par la nature.

Pour François Mathey : « L’art est global, indivisible, il n’y a pas de hiérarchies entre ses composantes, seulement des différences de conceptions, de fonctions et d’intentions. L’art “appliqué” est un surgeon stérile quand on le considère isolément, par contre associé, intimement mêlé à toutes les autres créations réputées majeures de l’art, il est le signe de la vitalité contemporaine. »

Daniel Cordier et François Mathey se sont côtoyés à Paris dans les années 1970 et ont noué une véritable amitié. Ils ont notamment travaillé ensemble en 1972 pour l’exposition 60-72. Douze ans d’art contemporain en France au Grand Palais. Ils partageaient également le même point de vue sur la question Artiste/ Artisan.

Détails

Début :
10 décembre 2021
Fin :
6 novembre
Catégories:
Site :
https://www.lesabattoirs.org/